Menu
logo

Shadow : "le PC du futur" sera lancé le 20 avril

Shadow, développé par la société Blade, fournira ses 3000 premières unités aux utilisateurs préinscrits


PC ShadowAprès plus de 2 ans de développement, Blade annonce le lancement officiel de Shadow, le PC du futur 'made in France'. Un projet ambitieux né en 2014 dans l'esprit de 3 entrepreneurs : développer le premier PC haut de gamme entièrement alimenté par le cloud. Ce boîtier unique au monde, qui vise à révolutionner l'usage du PC, marquera une étape décisive jeudi 20 avril en fournissant les 3000 premières unités aux utilisateurs préinscrits.

Shadow, le boîtier révolutionnaire qui transforme les usages du PC

Malgré une migration de plus en plus poussée de nombreux services vers le cloud, aucune entreprise n'était encore parvenue à transférer intégralement l'ordinateur personnel dans un data center. C'est le défi relevé par Blade avec Shadow, le premier PC haut de gamme alimenté par le cloud.

Shadow est un petit terminal "made in France", silencieux et design, permettant de se connecter directement à un ordinateur personnel ultra-performant dans le cloud, sans aucun contenu ou programme imposé.

Proposé aux utilisateurs par le biais d'un abonnement mensuel à partir de 29,95 €, une approche unique dans l'industrie du PC, Shadow révolutionne l'informatique grand public en signant la fin des terminaux classiques à durée de vie limitée.

Les 3000 premières unités, livrées et prêtes à l'emploi dès le 20 avril

Depuis plusieurs mois des milliers de personnes ont reconnu le potentiel de Shadow en précommandant les 3000 boîtiers prévus pour le lancement. Un engouement déjà illustré par l'écoulement des 500 premières précommandes en moins de 16 heures fin 2016 au sein de la communauté Gamers en particulier.

Les boîtiers seront livrés avant le 20 avril et seront totalement opérationnels pour les utilisateurs, qui pourront vivre l'expérience unique d'un PC haute performance sur tous les écrans.

Emmanuel FreundEmmanuel Freund, co-fondateur et CEO de Blade, déclare : "Quand nous avons eu l'idée de Shadow et créé Blade, il s'agissait d'un projet à la fois disruptif et complètement fou pour de nombreux observateurs. Nous sommes heureux de leur prouver le contraire aujourd'hui, en étant les premiers à proposer un PC haut de gamme entièrement alimenté dans le cloud. Notre technologie est entièrement conçue et développée dans nos bureaux parisiens, grâce à des ingénieurs venant des meilleurs écoles et de grandes entreprises, qui ont cru dans ce projet et en notre vision de faire évoluer l'accès au PC."

Le point de départ pour l'une des plus prometteuses start-ups françaises

La livraison des 3000 premiers boîtiers Shadow, c'est à la fois la fin et le début d'un cycle. Au cours des prochains mois, Blade augmentera régulièrement le nombre d'utilisateurs par paliers successifs afin de sécuriser à chaque étape les infrastructures techniques nécessaires pour garantir la meilleure expérience possible. La prochaine livraison est ainsi prévue pour le mois de juin.

Par ailleurs, Blade annoncera dans les semaines qui viennent plusieurs fonctionnalités inédites qui enrichiront l'expérience des utilisateurs de Shadow. La révolution du PC a de beaux jours devant elle.

Publié le 15 mars 2017 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Alex
21 mars 2017
Répondre
Le minitel 2.0 pour les joueurs, comme prévu : l'intelligence centralisée, des briques à la périphérie. Et ça va se vendre comme des petits pains, comme prévu. Au fond, il n'est guère surprenant que la France soit à l'avant-garde de ce mouvement.
Schell
24 mars 2017
Répondre
@Alex : "comme prévu" C'est pas si simple; comme pour la VR, beaucoup spécule sans prendre l'avis des joueurs. Ici le problème c'est la latence - le temps réaction causé par les voyages sur le réseau. Mais nul doute qu'il y a nombre de solutions à imaginer (comme une prediction du mouvement/du rendu). En tout cas, bonne chance à vous dans cette aventure \o/
Alex
24 mars 2017
Répondre
@Schell : dans mes rêves les plus fous, cela aurait été impossible, mais hélas, l'avis des joueurs est déjà positif :

http://www.numerama.com/discussions/t/shadow-nos-impressions-sur-lordinateur-dans-le-cloud-apres-un-mois-de-test/41898

Reste bien-sûr à savoir ce que ça donnera en prod réelle, mais je ne spécule pas sur la question technique, en fait, je m'en tape. Il y a tellement d'arguments en faveur de cette hérésie qu'ils résoudront tous ces problèmes pour les masses, ne vous inquiétez pas pour ça.
Poster un commentaire

Partager