Menu
logo

VRparc : un projet de centre de loisirs dans le Grand Est entièrement dédié à la réalité virtuelle


VRparcVRparc, c'est une équipe alsacienne qui souhaite offrir aux habitants de la région Grand Est ainsi qu'aux frontaliers une expérience unique.

Le centre qui devrait ouvrir ses portes à Strasbourg en 2018 a pour ambition de faire tester les dernières technologies d'immersion en réalité virtuelle en famille ou entre amis grâce à une approche ludique. Il accueillera également un espace dédié aux professionnels qui pourront partager leur savoir et utiliser du matériel récent pour finaliser leur projet. Le tout, en mettant à disposition tout l'équipement nécessaire tels que des casques de réalité virtuelle, des tapis VR, des gants à retour de force, et plein d'autres accessoires. L'E-sport aura aussi une place prédominante dans ce centre qui proposera régulièrement des tournois multijoueur en VR sur des FPS et des jeux de conduite qui deviendront de futures pratiques récurrentes au sein du milieu de l'E-sport.

La société VRparc est impliquée dans le réseau alsacien des entreprises du jeu vidéo qui entretiennent un lien fort avec les laboratoires universitaires pour leur R&D. Elle bénéficie d'ores et déjà, pour le financement de ses études d'opportunité, de l'appui d'Innofinance, société spécialisée dans le capital-amorçage.

Pourquoi ouvrir ce centre ?

Le marché de la réalité virtuelle, qui n'en est qu'à ses débuts, évolue rapidement et ses accessoires ne cessent de se développer. Les prix pour ce genre de matériel dernier cri sont très loin d'être à la portée de toutes les bourses, sans compter que l'espace nécessaire pour en profiter chez soi est important. Le but est donc d'en faire profiter tout le monde tout en démocratisant cette nouvelle technologie.

Une première étude réalisée auprès de 120 personnes résidant à Strasbourg et environs montre un réel engouement pour la réalité virtuelle et pour l'ouverture d'un centre de loisirs dans la région. Certains sondés, extérieurs à la région, sont même prêts à venir sur Strasbourg pour profiter de plusieurs expériences (Jeux vidéo, visites virtuelles, espace d'apprentissage, cinéma, etc.).

Le public ciblé est jeune, moins de 35 ans en majorité, vivant généralement seul ou en couple sans enfants. Ils ont entendu parler de la réalité virtuelle, mais en ont une connaissance associée au casque de réalité virtuelle, soit une expérience uniquement visuelle. Ils sont demandeurs de faire l'expérience d'une immersion complète.

Qui est derrière ce projet ?

Laurent SchottPrésident : Laurent Schott, 34 ans, diplômé de Dumas à Strasbourg en 2008, et 2017 à L'AFPA.
Laurent a travaillé pendant 5 ans en tant que Directeur d'établissement hôtelier et 3 ans en tant que technicien réseaux et système informatique. Grand collectionneur de jeux vidéo old school ; il aacquis, de par son expérience, un savoir considérable de l'histoire vidéoludique. Au fur et à mesure des années, il s'est distingué par son penchant pour la réalité virtuelle en devenant l'un des 1er bêta testeur du DK1 d'Oculus.

Philippe MoreelDirecteur Technique : Philippe Moreel, 29 ans, diplômé de l'IUT informatique d'Illkich- Graffenstaden et de la Faculté des sciences de l'éducation de l'université de Strasbourg. Il fonde en 2011 une agence web à Strasbourg dans laquelle il s'occupe de la partie technique et de la gestion de projet. En parallèle, il développe une plate-forme web à destination des initiatives citoyennes à partir de 2015. Passionné par les jeux vidéo depuis son plus jeune âge, un grand intérêt s'est naturellement développé pour la réalité virtuelle et les possibilités qu'offrent ces nouvelles technologies en terme de gameplay.

Pierre SchmollDirecteur Commercial et Marketing : Pierre Schmoll, 28 ans, diplômé de l'Université Lumière Lyon II (licence d'information-communication dont 1 an en marketing à l'Université du Québec à Montréal). Journaliste indépendant depuis 2014, Pierre est spécialisé dans l'univers des jeux vidéo en Alsace sous toutes ses formes et anime un blog, Stras et Pixels. Il a travaillé pendant 2 ans au sein du studio Ernestine comme attaché de communication sur la préproduction du jeu vidéo Apocalypsheim. Il a ensuite rejoint l'équipe de La Chronique du Geek et intervient depuis février 2016 en tant que chroniqueur. Il a également travaillé pendant 1 an chez Xeno Gaming, une plateforme interactive d'entraide pour les développeurs de jeu vidéo indépendants et les joueurs, en tant que rédacteur en chef. C'est en observant et étudiant les évolutions vidéoludiques que son intérêt pour la réalité virtuelle s'est affirmé.

Les futurs partenaires de la société VRparc seront mis en avant et profiteront ainsi, grâce à des publicités qui toucheront un large public (au sein de l'établissement ou encore sur les réseaux sociaux), d'une plus grande visibilité.

Le but principal du projet est de créer un espace d'échanges et de rencontres qui fera rêver petits et grands avec différentes salles proposant des outils d'immersion derniers cri adaptés à tous. Des balades familiales relaxantes dans d'incroyables mondes imaginaires en passant par des compétitions d'E-sport ou des expériences inédites entre amis, ce lieu émerveillera les novices tout comme il fera frémir les plus téméraires. Cet échange, nous le retrouveront également au niveau professionnel et événementiel, les entreprises ou particuliers pourront en profiter pour aboutir à de nouvelles créations et en faire profiter le public, ou encore tout simplement organiser des événements qui correspondront à leurs désirs.

La création de ce centre sera un événement attendu, les activités et les tarifs proposés étant en adéquation avec la demande.

Plus d'informations

Publié le 3 août 2017 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager