Menu
logo Pix'n Love

Suda51 : Le punk du jeu vidéo japonais


Suda51 : Le punk du jeu vidéo japonaisIl est le père de l'extravagant Killer7, du savoureux No More Heroes, du délirant Lollipop Chainsaw ou encore du démoniaque Killer Is Dead… Il est féru de catch, a travaillé comme croque-mort, collectionne les chaussures et a été bercé aux douces sonorités du rock anglais. Il, c'est Goîchi Suda, plus connu sous le nom de Suda51. Passionné de la première heure, créateur fantasque à l'univers atypique, l'homme s'est efforcé, tout au long de sa carrière, de bousculer les codes et les pratiques qui entourent l'industrie vidéoludique. Surprenant, parfois dérangeant, Suda51 laisse à chacune de ses œuvres un souvenir indélébile.

De son premier petit boulot dans une salle d'arcade tokyoïte, jusqu'à son arrivée chez Human puis la fondation du studio Grasshopper Manufacture, Suda51 n'a cessé de faire valoir son esprit "punk" à travers ses réalisations déjantées.

Dans cette biographie officielle réalisée par le biais de nombreux entretiens, les auteurs Florent Gorges et Mehdi Debbabi-Zourgani lèvent le voile sur son parcours et sa carrière anticonformiste, forts en confessions et secrets de développement. Un témoignage inédit et passionnant sur l'une des personnalités les plus singulières de sa génération et, plus largement, sur l'industrie japonaise du jeu vidéo.

Suda51 : Le punk du jeu vidéo japonais (extrait 1)Suda51 : Le punk du jeu vidéo japonais (extrait 2)

Commander cet ouvrage

Titre : Suda51 : Le punk du jeu vidéo japonais
Auteur :
Editeur : Pix'n Love Editions
Commander : chez Amazon


Plus d'informations sur Pix'n Love
Publié le 9 mai 2017 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager