Menu
logo Mando Productions

Visite chez Mando Productions

Joinville-le-Pont, septembre 2013


Situé en bord de Marne, à Joinville-le-Pont, Mando est un studio / producteur indépendant de jeux qui est dans sa quatrième année d'existence. Il a été fondé, notamment, par une grande partie de l'équipe et des managers de White Birds, qui ont choisi de poursuivre l'aventure ensemble.

Mando Productions (image 1)Mando Productions (image 2)

Mando a aujourd'hui une vingtaine de salariés, auxquels s'ajoutent des collaborateurs en free-lance.

Depuis sa création, le studio s'est plutôt spécialisé dans le digital et le mobile en particulier, tout en ayant une volonté forte de créer des contenus originaux, évitant d'entrer dans des productions stéréotypées ou passe-partout. Mando est également animé par une volonté particulière de travailler avec des auteurs et créateurs de tous univers, et pas seulement issus du monde du jeu video.

Son jeu le plus connu à ce jour est sans doute "Babel Rising", dont la version la plus récente a été co-produite avec Ubisoft et A.M.A sur PSN, XBLA, PC, Mac, iOS, Android, Blackberry, Windows 8 et Windows Phone.

Parmi ses succès, Mando compte également "Hills of Glory 3D", qui est édité sur de nombreuses plateformes digitales, IOS, Android, W8, WP8, BB10, PC, etc. Toujours dans le domaine des jeux mobiles, Mando coproduit avec la société Vision + une série de 10 jeux dont les sorties vont s'échelonner de maintenant jusqu'à la fin de l'année 2013.

Les jeux Mando ont dépassé le total cumulé de 10 millions de téléchargement dans le monde.

Mando Productions (image 3)Mando Productions (image 4)

Depuis plusieurs mois, Mando travaille sur un nouvel univers très original, en collaboration avec l'artiste belge Stéphane Halleux. Stéphane Halleux développe un monde d'inspiration steampunk au travers de sculptures et de projets de films d'animation. Avec Mando, son univers va aussi prendre vie dans le domaine du jeu vidéo.

Deux projets basés sur cet univers sont en préparation au studio : "Bad Seed", plutôt destiné aux consoles next gen et dont le développement prendra de 24 à 36 mois et "The Dead Flowers Case", une enquête policière destinée au PC, aux tablettes et aux mobiles.

Stéphane Halleux a son atelier basé en Belgique, mais vient régulièrement travailler au studio pour avancer sur la création du jeu avec l'équipe de Mando. Avec lui, l'équipe du jeu interne au studio, à laquelle s'est jointe la scénariste Catherine Cuenca, a passé en revue plusieurs éléments clé : les détails de l'histoire et des validations graphiques notamment.

Mando Productions (image 5)Mando Productions (image 6)

"The Dead Flowers Case" permet à l'équipe Mando et ses dirigeants de renouer avec le jeu d'aventure. Pour rappel, les deux fondateurs et managers du studio ont été très impliqués dans les jeux de Benoit Sokal, et ce dès "L'Amerzone" et "Syberia" (dont Olivier Fontenay à supervisé toute la production), puis au sein du studio White Birds dont Sokal était associé ("Paradise", "L'Ile Noyée"). Dans les collaborations avec des auteurs, Olivier Fontenay et Michel Bams ont également travaillé avec Enki Bilal pour l'adaptation en jeu de "La Foire aux Immortels" (sous le titre "Nikopol"). Un beau succès international avait également été obtenu avec un jeu d'aventure policière sur Nintendo DS, Criminology.

"The Dead Flowers Case" se présente sous la forme d'une enquête policière, dont le joueur est en charge. Un crime est commis dans les bureaux d'une gigantesque usine de voitures : le chef comptable est retrouvé mort à son poste… Plus étrange encore, il y a à côté de lui quelques fleurs séchées alors que dans cet univers toute trace de vie végétale à disparu depuis longtemps.

Le joueur va devoir résoudre cette énigme, dans laquelle les mécanismes forts du jeu d'aventure sont conservés mais redynamisés par l'utilisation d'outils de recherche scientifique délirants.

Pour financer "The Dead Flowers Case", et en parallèle de contacts avec des éditeurs, Mando travaille sur une campagne Kickstarter, dont le démarrage pourrait avoir lieu dès mi-octobre.

"The Dead Flowers Case" est une production qui devrait durer de 8 à 10 mois. A ce stade, l'équipe - en liaison avec Stéphane Halleux - a déjà élaboré en grande partie le scénario et travaille sur le design général, mécanismes de jeu et graphismes. Pour écrire le scénario, que Mando souhaite très riche et "cinématographique", le studio a fait appel à une scénariste reconnue du monde de l'audiovisuel, Catherine Cuenca.

Mando Productions (image 7)Mando Productions (image 8)

L'album complet de la visite (81 photos) : www.afjv.com/diaporama/130903_mando_productions.php


Plus d'informations sur Mando Productions
Publié le 23 septembre 2013 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager