Menu
logo

Gamescom 2016 : La Turquie sera le pays partenaire et souhaite faire du jeu vidéo un pont entre les cultures

Cologne, Allemagne, du 17 au 21 août 2016


Turquie pays partenaire de la Gamescom 2016La Turquie, annoncée plus tôt cette année comme le pays partenaire de la Gamescom 2016, la plus grande exposition de loisirs interactifs au monde, s'apprête à faire des jeux vidéo un pont entre les cultures et à souligner l'importance des développeurs indépendants au sein de l'industrie vidéoludique en constante croissance.

Lors d'une conférence de presse organisée par la Koelnmesse GmbH et l'Association d'Entreprises Allemandes des Logiciels de Divertissement Interactifs (BIU), la Turquie était représentée par l'Association des Développeurs de Jeu de Turquie (TOGED) et Odtü Teknokent. De nombreux sujets concernant ce pays partenaire cette année ont été évoqués.

Le sujet principal de cette conférence fut la position de l'industrie des jeux vidéo en tant qu'intermédiaire rassemblant des personnes et des cultures différentes. L'importance du partenariat de la Turquie avec la Gamescom cette année en tant que pays partenaire au sein de ce contexte a également été soulignée. Dernier point, mais non des moindres, il a été mis en avant le fait que les jeux vidéo promeuvent une culture de coexistence et de tolérance en mettant en relation des milliards de gens de tous âges et de tous genres partout dans le monde.

Lors de son discours, Tugbek Olek, Président du Comité Consultatif de l'Association des Développeurs de Jeu de Turquie, a déclaré que les jeux vidéo représentent une culture internationale, les joueurs et développeurs de jeu à travers le monde n'étaient en fait pas différents les uns des autres et que cette culture commune pourrait joueur un rôle unificateur dans ce monde morcelé.

Mettant en avant l'importance des efforts consciencieux au cours du développement et de la publication de jeux vidéo à destination de cette cible, Tugbek Olek a ajouté : "Dans le but de faire ressortir ce pouvoir unificateur que possède le jeu video, et de réduire les comportements toxiques parmi les joueurs, nous devons rassembler les développeurs du monde entier. Lorsque les développeurs de jeu de tous les coins du globe croiront que nous pouvons vivre en harmonie, développer un sens du respect vis-à-vis des cultures étrangères et commencer à utiliser un langage commun, ceci aura une influence similaire et indubitable sur les joueurs."

Les gros studios et les développeurs indépendants de Turquie seront présents ensemble à la Gamescom 2016 sur le plus gros stand dédié à un pays cette année, grâce au soutien du Ministère de l'Economie, de l'Assemblée des Exportateurs Turcs, l'association Turkish Electro Technology et l'agence Ankara Development. Ozgur Karayalcin, Manager de Projet pour Odtü Teknokent, a déclaré que les développeurs indépendants ont joué un rôle particulier au sein du pavillon turc, ajoutant qu'il s'agissait d'un signe de vaste diversité de soutiens financiers adaptés aux développeurs de jeu.

Ozgur Karayalcin a également mentionné l'industrie des jeux vidéo parmi les "industries de haute priorité" en termes de soutiens gouvernementaux et a ajouté : "Menées par les Ministères turcs de l'Economie et du Développement, de nombreuses institutions publiques apportent un soutien direct à l'industrie du jeu vidéo. Au contraire d'autres programmes de soutien dans différents pays, ces programmes sont spécialement créés en pensant aux développeurs indépendants, les processus de postulat et de paiement étant plutôt faciles. Nous espérons que cette approche sera un exemple pour d'autres pays en Europe et également dans le reste du monde."

Publié le 15 juillet 2016 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Poster un commentaire

Partager