Menu
logo PandaScore

PandaScore lève 2,5 millions d'euros pour apporter au marché e-sport des statistiques et des cotes en live


PandaScore, la startup parisienne qui collecte en temps réel les statistiques des joueurs professionnels d'e-sports grâce à du Deep Learning, annonce aujourd'hui une levée de fonds de 2,5 millions d'euros mené par Alven Capital. Parmi les investisseurs on retrouve notamment Global Founders Capital, 50 Partners qui accompagne la société depuis fin 2015, Julien Lemoine (CTO d'Algolia) et John Maloney (ex CEO de Tumblr). Ces fonds serviront à accroître l'avance technologique, alimenter la croissance et travailler avec les sites de paris sportif voulant ajouter une dimension e-sport en temps réel.

Le marché de l'esport grandit très rapidement et les investissements récents de Tencent (15 Milliard d'euros) ou de Facebook montrent que les événements live autour de l'e-sport seront au centres de leurs stratégies. L'éco-système se rapproche de plus en plus du sport en terme de maturité et PandaScore a l'ambition de jouer un rôle central en fournissant des statistiques pour les parties-prenantes du secteur. Cela apporte le professionnalisme, une crédibilité dans le contenu et permet le pari e-sportif en temps réel.

PandaScore collecte les statistiques en live à travers n'importe quel flux vidéo et partage toutes ces données via leur API. Cette API, actuellement ouverte en phase de Bêta, devrait être lancée officiellement en fin d'année. Statistiques détaillées, calendrier ou flux d'informations en live sur League of Legends, Dota 2, Hearthstone, FIFA ainsi que Counter Strike : Global Offensive et Overwatch seront donc bientôt disponibles.

"Tout au long de la saison, PandaScore a su nous apporter les informations nécessaires à la préparation des différents matchs, tout en étant capable d'adapter et d'améliorer leur service en fonction des exigences d'une scène compétitive en perpétuelle évolution. Cette année a permis de poser les bases de ce qui s'imposera à l'avenir comme un élément incontournable pour les équipes professionnelles." Hadrien "Duke" Forestier, coach du Paris Saint Germain esport.

Fondée par Flavien Guillocheau et Jonathan Retterer en 2015, PandaScore est par essence une startup technologique. Les algorithmes et l'architecture logicielle complexe développé sont l'atout principal de la société et permettent la collecte de milliers de data points par milliseconde en analysant les stream vidéo de Twitch, Youtube et toutes autres plateformes de streaming. Alors que la concurrence reste principalement sur une collecte manuelle et par conséquent une latence forte dans la fourniture de donnée. Avec cette levée de fonds, l'ambition est de toucher de nouveaux marchés et d'offrir des cotes et des statistiques pour tous les jeux esport.

"Notre intelligence artificielle est capable de comprendre quel jeu est actuellement diffusé, avec quelles équipes, quels joueurs et ainsi en extraire les actions et les scores. Nous collectons des centaines de statistiques chaque seconde sur plusieurs milliers de parties par mois. Nous pensons que le Deep Learning rend l'analyse esport plus fine et plus précise mais nous ne nous arrêtons par là car si nous pouvons analyser du FIFA aujourd'hui nous pouvons également le faire dans le football et plus généralement dans le sport." Flavien Guillocheau CEO de PandaScore.

Cette levée de fonds est destinée à nourrir la croissance de la société afin de devenir un acteur global en commençant par le Royaume-Uni, qui est un des plus gros marché du pari sportif au monde. PandaScore va étendre son équipe de data scientists pour supporter la demande de statistiques en live sur les principaux jeux tel que League of Legends, Dota 2 ou encore CS : Go.

"Nous sommes très heureux d'accompagner Pandascore dans le déploiement de leur technologie unique pour apporter de la donnée temps réel, de la prédiction in-game et de nouvelles possibilités de monétisation à ce secteur en pleine explosion. Nous sommes convaincus que cette solution est un bloc indispensable de l'infrastructure esport de demain, et ouvrira des perspectives à moyen terme pour le marché du sport traditionnel." François Meteyer, Principal chez Alven Capital.


Plus d'informations sur PandaScore
Publié le 5 juillet 2017 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager