Menu
logo

Doit-on zapper la télé ?

GfK Consumer Choices présente les derniers chiffres du marché des téléviseurs


Depuis 15 ans, en France, le marché des téléviseurs a doublé de taille pour atteindre un niveau historique en 2011 à 8,7 millions d'unités vendues, selon les données consolidées de GfK Consumer Choices. Mais " les arbres ne montent jamais jusqu'au ciel " et le marché des téléviseurs va retrouver des niveaux de ventes moins spectaculaires, aux environs de 6 millions de pièces par an. Les premiers mois de l'année 2012 s'inscrivent dans ce mouvement baissier de rééquilibrage du marché. Cependant, le potentiel de croissance reste fort et les gisements de croissance sont à exploiter : connectivité, relief, taille des écrans...

Le volume des ventes reflète les changements profonds du marché depuis 15 ans

Ventes d'écrans de télévisions (CRT&PTV - Base 100%)

Ventes d'écrans de télévisions (CRT&PTV - Base 100%)

" Les ventes exceptionnelles enregistrées ces deux dernières années ont évidemment été dopées par la coupure du signal analogique. Mais elles sont aussi le reflet de l'engouement des consommateurs pour des écrans de plus en plus fins, au design de plus en plus séduisant et aux caractéristiques sans cesse enrichies " souligne François KLIPFEL, Directeur Général Adjoint de GfK Consumer Choices.

Cependant les premiers mois de l'année 2012 s'inscrivent dans un mouvement de rééquilibrage du marché. Avec 3,3 millions de téléviseurs vendus au premier semestre 2012, le marché devrait atteindre 7 millions d'unités cette année, soit un recul de près de 20% par rapport à 2011.

La nécessaire création de valeur par la connectivité, le relief et la grande taille

" L'usage du téléviseur est à la veille d'un changement comportemental, où le téléspectateur devient " téléacteur ", déclare Thierry LAPORTE, chef de marché TV Vidéo chez GfK Consumer Choices France. " Ayant épuré au maximum le téléviseur, les industriels vont alors se différencier à travers leurs offres en connectivité dont le potentiel est estimé à 28% des actes d'achats sur 2012. Ergonomie, facilité d'utilisation et contenu deviennent les enjeux de la connectivité de 2012. "

En ce sens, le travail de démocratisation de la connectivité réalisé par tous les acteurs de ce marché dévoile petit à petit au consommateur tout le bénéfice qu'il peut en tirer. Avec une offre industrielle toujours plus connectée, depuis le début d'année 2012 les ventes affichent des croissances de +15% et la technologie équipe désormais 22% des écrans vendus. Un rythme nettement moins soutenu en valeur (+3,6%), l'offre de connectivité étant élargie à toutes les tailles d'écran. La montée en gamme est assurée par l'expérience 3D déjà disponible sur 15% des écrans vendus soit 512 000 écrans.

Le potentiel de croissance du marché des téléviseurs reste encore relativement fort

Le parc d'écrans CRT (analogiques) est encore de 18 millions d'unités ! Autant de produits qui, un jour, seront remplacés par des écrans plats. Toutes les tailles d'écrans sont concernées :

  • Les petites tailles (inférieures ou égales à 32 pouces) concernent principalement le marché du multi-équipement, avec des téléviseurs qui prennent parfois la direction de pièces inattendues, telles que la cuisine par exemple
  • Les grandes tailles (supérieures ou égales à 50 pouces) remplacent souvent " le vieux téléviseur analogique ".

Évolution du marché des téléviseurs et principaux segments

Évolution du marché des téléviseurs et principaux segments

Publié le 27 août 2012 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager