Menu
logo Daesign

M comme Manager : Quand les managers se forment avec un jeu vidéo


M comme Manager (image 1)Jeudi 26 septembre lors de son club clients trimestriel, Daesign - Editeur de serious games - présentait à ses clients en avant-première son tout dernier serious game : M comme Manager. 1er serious game générique dédié aux managers, ce serious game offre un véritable parcours de formation à la carte : accessible en ligne, évolutif avec de nouvelles thématiques élaborées au fil du temps et particulièrement innovant par son mode de conception en crowdfunding (participation collective de plusieurs entreprises : Natixis, Orange, PwC, Air France …). Précisions.

Un parcours de formation en self-service pour les managers !

Gérer son temps de manager, mener un entretien difficile, donner du feedback ou encore manager à distance, voici les premières thématiques du serious game : M comme Manager, un parcours de formation disponible sur abonnement annuel pour tout manager. Au fil du temps de nouvelles thématiques viendront enrichir le parcours de formation, et les managers pourront trouver la réponse à leurs questions sur toutes les situations clés du management via des modules courts de vingt à trente minutes.

Développé sous Unity 3D - le moteur de rendu 3D très répandu dans le monde du jeu vidéo - ce parcours de formation propose un graphisme très abouti et est simplement accessible en ligne. Le serious game a toutefois été conçu de manière à également trouver sa place en blended learning, i.e. son utilisation en salle lors de sessions de formation en présentiel.

La bande-annonce

Formats courts de formation, technologie 3D immersive pour l'apprenant, parcours évolutif et directement accessible en ligne… Daesign a rendu l'apprentissage plus accessible, plus ludique et plus efficace. Mais c'est aussi le mode d'élaboration en crowdfunding qui fait toute l'innovation de ce serious game.

Serious games et crowdfunding

Daesign est parti de plusieurs constats : les entreprises faisaient appel à Daesign sur des thématiques similaires, toutes souhaitaient mettre en place des parcours de formation innovants pour leurs collaborateurs et faisaient face en même temps à des restrictions budgétaires. Aussi l'éditeur Daesign a-t-il choisi de se positionner en médiateur entre les différentes entreprises pour bâtir un parcours de formation d'un nouveau genre en mutualisant les budgets, les savoir-faire et les expertises de chacun. M comme Manager est donc le premier serious game conçu dans un dispositif de création collaborative.

Concrètement plusieurs entreprises telles que Natixis, Orange et PwC se retrouvent lors de groupes de travail pilotés par Daesign et partagent leurs problématiques, leurs pratiques, leurs expertises et construisent ainsi un produit qui répond à leurs besoins en mutualisant leurs efforts et leurs moyens.

M comme Manager (image 2)M comme Manager (image 3)

Le mot d'un des contributeurs Pascal Aubert, Responsable des programmes e-learning, Natixis : " Quand nous voyons les images, l'interactivité et le côté jeu dans la formation serious game M comme Manager, nous nous disons que c'est pleinement réussi ! ".

Quelques retours d'expériences des contributeurs : les " crowdfunders "

Pascal Aubert, Responsables des programmes e-learning, Natixis

" S'attaquer à un sujet aussi vaste que le management, c'était compliqué. Il y a beaucoup de problématiques à aborder si on veut avoir du fond et un rendu de qualité, nous ne pouvions pas y aller tout seul. Daesign est arrivé avec une proposition de crowdfunding : de participation collaborative et immédiatement nous avons dit oui chez Natixis.
Co-financement et co-production sont les premiers avantages, c'est aussi la synergie qui se fait dans les groupes de travail réunissant plusieurs entreprises : nous trouvons des points communs sur la manière d'aborder le management et même des différences qui permettent de creuser le sujet. Finalement le crowdfunding nous a permis d'avoir tout ce que nous voulions : du fond et de la forme.
"

Delphine Batton, Programme manager, Orange

" Le crowdfunding, c'est un autre état d'esprit, c'est de la co-création. Le plus de cette méthode : travailler avec d'autres entreprises et pouvoir élargir les perspectives de ce point de vue-là.
Il y a déjà l'enrichissement avec Daesign - l'éditeur de serious games, ensuite c'est l'enrichissement avec d'autres entreprises qui est important, permettant d'avoir d'autres cadres, de généraliser, de trouver des points communs de fonctionnement tout en essayant quand même de garder notre culture, notre philosophie et de s'enrichir de celle des autres.
"

Odile Lassaux, Responsable formation managériale, Natixis

" Au début j'étais sceptique de travailler avec d'autres sociétés qui n'ont aucun point commun avec nous, ça me paraissait curieux comme approche ! Finalement je me rends compte que le management c'est un langage unique et que nous nous retrouvons tous autour de mêmes valeurs, même s'il y a des différences nous arrivons toujours à s'entendre et à trouver le bon chemin pour construire ensemble. "

Retour d'un invité dans un groupe de travail

Marc Blanvillain, Responsable de la coordination des projets et déploiements, IFCAM (Crédit Agricole)

" Je crois au système coopératif, je crois au partage d'idées, je crois que ça nous permet de nous oxygéner, de nous remettre en question. Je crois qu'au final nos méthodes sont les mêmes, nos clients sont les mêmes que nous soyons une banque, un assureur ou un opérateur télécom ! […]
Le groupe Crédit Agricole investit aujourd'hui davantage sur du comportemental, sur des postures et le serious game - pas l'e-learning classique - mais vraiment le serious game aide à travailler sur ces compétences-là.
"

Le mot du Président de Daesign, Damian Nolan

" Les retours de nos clients sont très positifs quant à M comme Manager, nous avons eu un véritable intérêt de leur part sur le mode de travail collaboratif notamment. Concrètement nous avons aujourd'hui plusieurs groupes qui travaillent simultanément sur ce parcours de formation avec les premiers modules qui sont lancés sur le marché et disponibles pour toute entreprise.

L'approche crowdfunding permet à chaque entreprise de contribuer à la création de modules tout en profitant des modules créés par d'autres entreprises, nos clients sont clairement enthousiastes. Ce mode de production se prête à traiter d'autres sujets, nous avons de multiples sujets en cours d'analyse ou en production sous cette forme en ce moment : juridique, vente, relation clients… C'est une formule qui marche et qui peut s'appliquer à de nombreuses thématiques. "


Plus d'informations sur Daesign
Publié le 9 octobre 2013 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager