Menu
logo

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français

Etudes réalisée par TNS Sofres pour le CNC - septembre 2013


Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français (couverture)Le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) réalise, pour la quatrième année consécutive, une analyse des pratiques de consommation des joueurs de jeux vidéo, et en particulier des joueurs en ligne et des pratiques sur tablette et ordiphone. Cette enquête a été réalisée par TNS Sofres. Cette étude analyse les pratiques des joueurs en fonction des typologies de jeux et de joueurs, des genres de jeux et des modes d'accès.

66,5 % des Français jouent aux jeux vidéo

66,5 % des personnes interrogées déclarent avoir joué à des jeux vidéo entre octobre 2012 et mars 2013. Cette activité est mixte puisque la population des joueurs est composée à 50,7 % d'hommes. Les 35-49 ans constituent la principale population de joueurs (26,2 %), devant les 15- 24 ans (18,4 %). 42,1 % des joueurs sont inactifs dont 14,6 % sont des enfants (6-14 ans). Les foyers de joueurs sont généralement mieux équipés en matériel audiovisuel que l'ensemble des foyers et sont plus habitués à aller au cinéma et à louer ou acheter des vidéos (DVD, Blu-ray, VoD).

Les raisons de jeu sont d'abord le divertissement (pour 71,1 % des joueurs). Les jeux vidéo permettent également de passer le temps (selon 56,0 % des joueurs).

Les genres favoris de jeux sont les jeux de rôle/aventure : un joueur sur trois s'y adonne (33,2 %). Viennent ensuite les jeux de stratégie (31,2 %), les jeux de cartes (30,5 %) et les jeux pour enfants/famille (29,9 %).

Un loisir régulier, plutôt solitaire et principalement d'intérieur

Le jeu vidéo se pratique généralement à une fréquence élevée. 83,0 % des joueurs pratiquent cette activité au moins une fois par semaine. 41,6 % d'entre eux jouent au moins une fois par jour et ils sont un sur cinq (20,5 %) à jouer plusieurs fois par jour. La durée moyenne d'une session de jeu est de 1h53 (2h00 pour les joueurs masculins et 1h44 pour les femmes).

Ce loisir est plutôt solitaire : 74,1 % des joueurs affirment jouer plutôt seuls ; ils sont 33,4 % à jouer toujours seuls, contre 2,9 % à jouer toujours à plusieurs.

Jouer aux jeux vidéo se fait à domicile pour 95,1 % des joueurs. L'ordinateur est ainsi le support favori des joueurs (75,6 % l'utilisent pour jouer), devant la console de salon (54,4 %) et la console portable (34,1 %). Près d'un joueur sur quatre (24,1 %) pratique cette activité en mobilité (sur console portable, ordiphone, tablette,…).

Les pratiques spécifiques des enfants

Les enfants (6-14 ans) jouent plus fréquemment que les adultes mais en sessions plus courtes. 95,5 % des enfants jouent au moins une fois par semaine, soit 15,5 points de plus que les adultes. Le temps moyen d'une session de jeu est de 1h17 pour les enfants, contre 2h02 pour les adultes. Les usages selon les plates-formes de lecture de jeux vidéo diffèrent également selon l'âge.

L'ordinateur est le support privilégié par les enfants avec un taux de pénétration quasi identique à celui des adultes, mais les enfants sont beaucoup plus amateurs de jeux vidéo sur consoles que les adultes : 88,9 % des enfants jouent sur consoles, contre 59,2 % des adultes. Ils jouent également davantage sur tablette (24,1 % contre 17,9 %).

Les motivations de jeux des enfants diffèrent de celles des adultes. Ils considèrent nettement plus le jeu comme une activité ludique. 81,5 % des enfants trouvent les jeux vidéo divertissants ou amusants, contre 68,5 % des adultes. La confrontation à autrui est également souvent citée - par 22,6 % des enfants entre 6 et 14 ans.

Le jeu en ligne : activité plus fréquente, solitaire et payante

Les proportions de joueurs hors ligne (73,7 %) et en ligne (73,2 %) sont presque équivalentes, mais les profils des joueurs et leurs pratiques sont très différents.

La pratique du jeu en ligne est plus régulière : 42,9 % des joueurs y jouent tous les jours (dont 21,5 % plusieurs fois par jour). Hors ligne, ces taux sont respectivement de 27,6 % et 11,2 %. L'utilisateur privilégie l'ordinateur pour le jeu en ligne, 81,5 % des joueurs en ligne utilisent ce dernier, tandis qu'ils sont 26,4 % à jouer sur une console de salon. Le jeu hors ligne est généralement pratiqué sur plusieurs supports dédiés : console de salon (pour 60,6 % des joueurs), ordinateur (pour 50,0 %) ou console portable (37,0 %).

Le jeu vidéo en ligne apparait plus solitaire que le jeu vidéo non connecté : plus de la moitié des joueurs en ligne (50,8 %) pratiquent toujours seuls cette activité (31,3 % pour les jeux hors ligne). Près d'un joueur en ligne sur cinq (21,4 %) paie pour jouer, contre près des trois quarts des joueurs hors ligne (72,5%). Entre octobre 2012 et mars 2013, les joueurs ayant dépensé pour jouer ont consacré en moyenne 63,98 € à des jeux en ligne (pour 19,8 jeux en moyenne) et 66,13 € à des jeux hors ligne (pour 4,6 jeux).

34 % de joueurs passionnés : usage intensif et ubiquitaire du jeu vidéo

Entre octobre 2012 et mars 2013, la répartition entre les trois types de joueurs est quasi homogène : 34,0 % des joueurs sont passionnés, 35,3 % sont modérés et 30,7 % occasionnels (voir définitions page 30).

Le profil des joueurs passionnés est plus masculin et plus âgé que celui de l'ensemble des joueurs. A l'inverse, le joueur modéré est plus adolescent. Davantage d'enfants de 10-14 ans comptent parmi cette catégorie de joueurs (14,6 %, contre 11,4 % pour l'ensemble des joueurs) mais également moins de jeunes adultes (18-24 ans : 14,2 % contre 18,4 %). Les joueurs occasionnels sont plus jeunes (10,9 % sont des jeunes enfants de 6 à 9 ans) et plus féminins. Les sessions de jeu du joueur passionné sont en moyenne deux fois plus longues que celles du joueur modéré (3h22 contre 1h21) et trois fois plus que celles du joueur occasionnel (51 min). 41,3 % des joueurs passionnés jouent plusieurs fois par jour, tandis que 47,7 % des joueurs modérés jouent de manière journalière et 55,1 % des joueurs occasionnels jouent de manière hebdomadaire.

Les joueurs passionnés sont plus nombreux à s'adonner à cette activité la nuit : ils sont 12,4 % à jouer la nuit, contre 4,1 % parmi les modérés et 3,4 % parmi les occasionnels.

Plus le joueur est passionné, plus il joue en dehors de son cercle amical ou familial. 34,7 % des joueurs passionnés jouent avec des amis et 17,0 % avec d'autres joueurs. Près d'un joueur passionné sur deux (49,1 %) joue en réseau. Ils sont 30,6 % parmi les joueurs modérés et 25,0 % parmi les joueurs occasionnels.

Les joueurs passionnés sont plus nombreux à jouer en ligne (82,9 %) qu'hors ligne (73,7 %), tandis qu'ils sont quasiment autant en ligne qu'hors ligne parmi les joueurs modérés (72,5 % et 74,0 %). Les occasionnels sont plus nombreux à jouer hors ligne (73,4 %) qu'en ligne (63,2 %).

Quatre joueurs passionnés sur cinq (84,8 %) paient pour jouer hors ligne. C'est le cas d'un joueur occasionnel sur deux (57,1 %). Le joueur passionné qui dépense pour jouer a tendance à dépenser plus, surtout en ligne (79,8 € en moyenne entre octobre 2012 et mars 2013, contre 35,1 € pour les joueurs occasionnels comme modérés). Hors ligne, le passionné se distingue également, mais de manière moins prégnante. Sa dépense moyenne est de 80,3 €, contre 58,8 € pour le joueur modéré et 59,0 € pour le joueur occasionnel.

Ordiphone et tablette : le jeu démocratisé et majoritairement gratuit

Les ordiphones sont utilisés comme support de jeux par 28,9 % des joueurs au global et par près d'un joueur sur deux (48,7 %) dans un foyer équipé. Le pourcentage de joueurs sur tablette est plus faible (19,1 %), mais cette dernière est utilisée comme un support de jeux vidéo par une proportion plus importante de joueurs équipés (54,8 % d'entre eux).

Le profil des joueurs sur tablette et ordiphone est plus jeune que celui de l'ensemble des joueurs : 24,8 % des joueurs sur tablettes sont des enfants (6-14 ans). Il est à noter que les joueurs sur tablette sont majoritairement féminins (50,8 %), tandis qu'ils sont plus masculins sur ordiphone (52,6 %).

Les temps moyens de sessions de jeu sur tablette (2h33) et sur ordiphone (2h14) sont supérieurs à celui de l'ensemble des supports (1h53) et les joueurs sont plus nombreux à jouer plusieurs fois par jour : 27,6 % des joueurs sur tablettes, 20,9 % sur ordiphone contre 20,5 % sur l'ensemble des supports.

Les tablettes et les ordiphones sont avant tout destinés au jeu nomade et de nombreux joueurs pratiquent les jeux à l'extérieur. Cependant, la tablette semble être moins utilisée pour jouer en mobilité puisque seuls 9,5 % des joueurs l'utilisent pour jouer lors de courts trajets dans les transports (contre 39,1 % pour les ordiphones). Jouer chez soi demeure la pratique majoritaire pour les joueurs, quel que soit le support de jeu. 71,7 % des joueurs jouent sur leur ordiphone et 85,7 % sur leur tablette à la maison.

Les jeux gratuits dominent les pratiques des joueurs sur tablette et téléphone mobile. 67,4 % des joueurs adultes sur ordiphone et 55,4 % des joueurs adultes sur tablette ont joué uniquement gratuitement. Les joueurs ayant payé pour jouer ont majoritairement dépensé moins de 15 € entre octobre 2012 et mars 2013 sur ordiphone (58,2 % d'entre eux). Ils sont 42,0 % sur tablette. Les joueurs sont plus enclins à dépenser sur tablette et le montant moyen des joueurs ayant payé pour jouer est de 69,25 € sur tablette, contre 40,84 € sur ordiphone.

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français (page 12)Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français (page 16)
Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français (page 22)Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français (page 26)

Recevoir une version de l'étude par email (44 pages - format PDF)

Publié le 19 décembre 2013 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager