Menu
logo

La France accro au smartphone

Vingt ans après le lancement des premiers smartphones, les Français sont devenus " accro " et regardent leur téléphone près de 900 millions(1) de fois par jour


Le smartphone a investi notre quotidien comme aucun autre appareil. Plus de 76% des mobiles vendus en France sont aujourd'hui des smartphones, et plus de 50% de la population âgée de 11 ans et plus en est équipée. Les développements technologiques intégrant toujours plus d'autonomie, de puissance, de confort et de connectivité ont permis d'intégrer le smartphone comme un relais essentiel à nos vies tant personnelles que professionnelles, dans un monde toujours plus connecté.

Mon smartphone, à chaque instant…

Ainsi, 16 % des Français consultent leur smartphone dans les cinq minutes suivant leur réveil et ce chiffre monte jusqu'à 35% chez les 18-24 ans. 59 % de la population consulte son smartphone dans l'heure. De même, 18 % des Français consultent leur smartphone moins de cinq minutes avant de se coucher (39% chez les 18-24 ans). Le premier réflexe lors de la prise en main du smartphone reste un usage classique de consultation de messages (39%) et d'emails (18%). 12 % des Français choisiront en première activité une interaction sur une messagerie instantanée ou un réseau social.

Figure 1 : Délais d'utilisation du smartphone au réveil et au coucher

Délais d'utilisation du smartphone au réveil et au coucher

*n'incluant pas la désactivation ou l'activation du réveil
Base de sondés : Détenteurs d'un téléphone (smartphone ou téléphone mobile standard), 1 829

Cette intensité dans l'usage du smartphone se confirme tout au long de la journée, notamment sur les publics jeunes. 38 % des Français consultent en moyenne 10 fois leur smartphone sur la journée et 28% jusqu'à 25 fois. Les publics des 18-24 ans tranchent dans ces statistiques par un usage beaucoup plus addictif. Ainsi, près de la moitié des 18-24 ans ont un usage intensif jusqu'à 50 fois par jour et 6% des 18-24 ans sont en mode addictif en consultant leur smartphone plus de 200 fois par jour. A noter que pour la moitié d'entre eux, la consultation du smartphone se fait sans notification particulière (sonnerie, vibration, " flashing ").

Au quotidien, les Français utilisent leur téléphone près de 900 millions de fois. Cette fréquence d'utilisation s'intensifie d'année en année. Face à cette tendance d'addiction, le concept de " digital detox ", déjà apparu outre Atlantique se développe.

Figure 2 : Nombre de consultations quotidiennes de son téléphone

Nombre de consultations quotidiennes de son téléphone

Base de sondés : Détenteurs d'un téléphone (smartphone ou téléphone mobile standard), 1 829

Mon smartphone, partout…

Le smartphone n'est plus un simple outil de mobilité mais devient totalement disruptif dans nos activités quotidiennes, quel que soit le moment ou le lieu. Ainsi, les Français utilisent leur smartphone au travail, à domicile, au restaurant, en mobilité… mais aussi en solo, en famille, entre amis, entre collègues.

La principale raison de ce phénomène réside dans le développement du " multi-tasking ", pénètrant l'ensemble des segments de population. Cette tendance est fortement marquée chez les publics les plus jeunes. Ainsi le smartphone s'impose comme le deuxième écran des 18-24 ans. En effet 46% d'entre eux l'utilisent toujours ou très souvent en regardant la télévision versus 14% des 45-54 ans.

Par ailleurs, l'intégration toujours plus marquée du smartphone dans nos parcours commerciaux, administratifs ou sociétaux développe le réflexe smartphone au quotidien. Plus de 65% des 18-44 ans l'intègrent dans leur shopping.

Le smartphone s'invite en famille ou entre amis : 65% des Français ont déjà utilisé au moins une fois le téléphone au restaurant, en famille ou entre amis, et 7 % le font toujours ou très souvent. De même, pendant une discussion en famille, 35 % des Français utilisent leur smartphone de manière occasionnelle ou systématique.

Le travail est le lieu où il est le plus utilisé : 34 % des Français utilisent toujours ou très souvent leur smartphone. L'usage au travail apparaît similaire quels que soient les segments d'âge : 21% des 18-24 ans utilisent leur smartphone en réunion (versus 17% pour les 45-54 ans).

En mobilité, les publics les plus jeunes sont deux fois plus actifs que les seniors : 38 % des 18-24 ans utilisent leur smartphone en traversant une rue (versus 16% pour les 45-54 ans), 72 % en marchant (versus 36%). De même en conduisant, 22% des 25-34 ans utilisent toujours, très souvent ou occasionnellement leur smartphone au volant (versus 10 % des 45-54 ans). Cet usage couvre notamment l'utilisation d'Apps dédiées à une assistance de conduite (iCoyote, Waze Social GPS Maps & Traffic, Avertinoo…).

Figure 3 : Utilisation du smartphone pendant nos activités quotidiennes

Utilisation du smartphone pendant nos activités quotidiennes

Base de sondés : Détenteurs d'un téléphone (smartphone ou téléphone mobile standard), 1 829

Dans ce contexte d'utilisation permanente, le mobile est le vecteur de communication idéal pour les entreprises avec leurs clients et représente un véritable enjeu commercial. Cependant celles-ci doivent trouver un subtil dosage entre pertinence de l'engagement client et pression trop intrusive. Si 11% de Français ont remarqué une annonce pour un produit enlever sur un réseau social, 2% se sentent réceptifs à l'offre. Le modèle de " push d'offre " doit aujourd'hui se réinventer. Les entreprises doivent veiller à cibler leurs offres pour favoriser l'expérience client lors de la réception des pushs. Les entreprises y parviennent grâce à une analyse big data plus poussée et une gamification plus marquée des échanges afin d'adresser un public concerné.

Notes et références

1 Estimation issue des données GMCS 2015 (répartition de la population +18 ans par segment d'âge, fréquence de consultation du smartphone, taux de pénétration du smartphone), intégrant une fréquence moyenne par segment

Extrait de l'étude "Usages Mobiles 2015 - A Game of Phones"

Observatoire Deloitte sur les usages mobiles des Français 2015

Publié le 24 novembre 2015 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager