Menu
logo Neko Entertainement

Neko Entertainment demande le redressement - Quelles perspectives ?


"Notre secteur d'activité a connu de grands bouleversements ces dernières années. Dans ce contexte Neko Entertainment fait le choix responsable de prendre des mesures fortes pour ajuster son modèle économique et sa stratégie" déclare Laurent Lichnewsky, Directeur Général. Aussi, à la demande de la société Neko Entertainment, le tribunal de commerce de Bobigny a ouvert la procédure de redressement judiciaire le 22 mai dernier.

Laurent Lichnewsky avec ses équipes de production Le studio Neko Entertainement (image 2)

"Avec cette procédure, notre studio disposera d'une période d'observation de six mois qui lui permettra, avec l'assistance d'un administrateur judiciaire, de mettre en place un plan de redressement, afin d'assurer la poursuite de notre activité dans de bonnes conditions" explique Laurent Lichnewsky.

"Durant cette période, l'exploitation de la société se poursuivra normalement et elle sera ainsi en mesure de continuer à répondre aux demandes de ses partenaires et clients" ajoute Cédric Bache, Business Developement Manager.

Cédric Bache, Business Developement Manager Laurent Lichnewsky, Directeur Général Le studio Neko Entertainement (image 5)

"Pour mener à bien l'ensemble de projets, une restructuration des équipes a été nécessaire. Une équipe désormais réduite mais motivée qui travaille entre autre sur l'adaptation des "Mystérieuses Cités d'Or" pour Nintendo Wii U et 3DS. Le studio va également continuer à publier de nouveaux projets dans la lignée de "Puddle" et "Kung Fu Rabbit" sur les principales plateformes de distribution digitales (PSN, eShop, Steam, Appstore, Samsung Store, ...), autant de projets qui permettront à terme de passer cette épreuve avec succès ! " conclue Laurent Lichnewsky.

Le studio Neko Entertainement (image 3) Le studio Neko Entertainement (image 4)

Plus d'informations sur Neko Entertainement
Publié le 27 mai 2013 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager