Menu
logo

Du numérique à la robotique : un continuum dans la transformation de nos vies quotidiennes

Innorobo 2015, du 1er au 3 juillet à la Cité Internationale de Lyon


Du numérique à la robotique, le robot social arriveQue l'on parle d'Internet, d'Internet des objets, de Big data ou d'Internet of Robotics things, on fait référence aux mêmes technologies sous-jacentes qui viennent transformer nos modes de vie et notre quotidien: Des technologies de communication, du logiciel (intelligence artificielle, algorithme de reconnaissance vocale ou d'analyse d'images, design d'interface et d'interaction, etc), de l'électronique, la science des matériaux et la mécanique. En créant ces appellations, peut-être plaçons-nous des frontières illusoires mais sécurisantes pour que le changement nous paraisse moins rude, nous fasse moins peur. Peut-être préférons-nous avoir une vision à 5 ou 10 ans plutôt qu'à 30. N'est-ce pas dommage quand nous aurions plus de temps pour nous préparer à la transformation de nos vies? Une chose est sure : Internet entre en action dans le monde physique et à Innorobo, nous appelons cela de la robotique.

Alors qu'on me promet plus de 200 objets connectés dans ma maison, tous contrôlés depuis mon Smartphone ou ma tablette, je m'interroge sur notre capacité à gérer individuellement chacun de ces objets pourvu d'une application spécifique. Que se passe-t-il lorsque nous sommes plusieurs, en famille, dans une même maison ? Qui prend le contrôle de quel objet ? Alors, bien sûr, la Smart Home n'est pas cette juxtaposition d'objets connectés semi-inertes. Elle procède d'un système intégré, qui capte les informations de son environnement, les analyse en fonction de différents scénarii de vie, individuel et collectif des personnes dans la maison puis communique aux différents " actionneurs " en " machine to machine " pour que se déclenchent des actions qui vont améliorer notre confort, nous assister dans nos tâches quotidiennes, contribuer à l'efficacité énergétique de la maison.

Deux mouvements en parallèle viennent alimenter l'émergence de Smart Homes :

  • D'un côté les multiples propositions d'objets connectés intelligents qui fleurissent dans les cerveaux d'entrepreneurs créatifs et qui s'adressent directement au grand public.
  • De l'autre, celui de l'usine du futur, en BtoB, qui profite des progrès technologiques notamment en électronique, informatique et communication, mais aussi des expériences d'interfaces innovantes entre l'homme et la machine pour créer de nouveaux process intégrés dans un environnement collaboratif homme-machine. Les premiers ordinateurs se sont d'abord diffusés en BtoB avant de transformer nos quotidiens.

La Smart Home de demain, dans 5,10 ou 30 ans, sera probablement au croisement de ce double mouvement.

Impossible lorsque l'on parle de la transformation robotique de nos vies au quotidien, à la maison, de ne pas mentionner le robot "majordome", qui est là, humanoïde, pour m'assister dans toutes mes actions et la réalisation de mes désirs. Il faut dire que le robot humanoïde est, je cite ici Bruno Maisonnier, fondateur d'Aldebaran Robotics, " l'interface homme-machine ultime tant elle est naturelle ". Mais la réalité de la robotique domestique aujourd'hui est plus le fait de systèmes domotiques (ouverture des volets lorsque le soleil se lève, fermeture centralisée lorsque je quitte mon domicile, etc…), de robots aspirateurs, tondeuses à gazon autonomes, robots de piscine ou laveurs de vitres. Donc des robots dédiés à une corvée spécifique, qu'ils réalisent merveilleusement bien à ma place.

Néanmoins, à la médiane de la vision et de la réalité, un nouveau type de robots est en train d'apparaître : le Robot social ou robot compagnon. Il n'est ni totalement humanoïde, ni totalement mono-tâche, il est dans l'interaction avec l'humain et capable d'intégrer de nouvelles applications à notre service, en accord avec ses capacités physiques et " sensorielles ".

Le robot social est peut être la solution robotique idéale pour m'assister dans mon quotidien. Il ne fait pas peur et est capable de rendre de multiples services à un prix abordable pour le marché grand public. C'est une nouvelle typologie de robots que j'invite les investisseurs et l'écosystème au sens large à suivre de près.

Les exposants d'innorobo 2015 et les conférences traitent de cette thématique sont répertoriés sur le site de l'évènement, onglet Smart Home

Conférence

La conférence plénière dédiée au Smart Home se déroulera le vendredi 3 juillet de 9h00 à 11h00 avec des intervenants prestigieux sur le sujet :

Yuki Nakagawa - CEO - RT CorporationLife with Robots
Yuki Nakagawa - CEO - RT Corporation

Gwennaël Gâté - Co-Founder - Angus.aiWhat do humanoid robots tell us about the future of smart objects?
Gwennaël Gâté - Co-Founder - Angus.ai

Jérôme Schonfeld - General Manager & Co-founder - HOLÎJérôme Schonfeld - General Manager & Co-founder - HOLÎ

Martin Hägele - Head of Department Robots and Systems - Fraunhofer IPAThe Care-O-bot 4 product family: modular and scalable service robot component for everyday environments
Martin Hägele - Head of Department Robots and Systems - Fraunhofer IPA

Publié le 15 juin 2015 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager