Menu
logo Nintendo France

Pokémon Go, retour sur un succès sans précédent


L'écran d'accueil du jeu affiche une carte de la ville (gauche) et utilise la caméra du téléphone pour afficher des Pokémons (droite)En moins de deux semaines, Pokémon Go a infiltré tous les domaines de notre société. Ayant entrainé un nombre étonnant d'interactions avec le monde réel, cette app de jeu a fait les gros titres (et attiré bon nombre d'utilisateurs quotidiens) depuis son lancement officiel aux États-Unis le 7 juillet. En combinant des créatures des années 90 adorées du public avec la réalité augmentée (RA), Pokémon Go a créé une recette idéale à base de technologie innovante et de nostalgie pour se propulser en tête des classements.

L'attrait des Pokémons

Le concept de Pokémon Go est basé sur le slogan de la marque : "Attrapez-les tous ! ". Les utilisateurs sont invités à explorer leur ville à la recherche de leurs personnages favoris. Le jeu fait appel au positionnement GPS pour suivre un avatar lorsqu'il explore des points d'intérêt, ou PokéStops, et utilise la réalité augmentée (RA) pour superposer des Pokémons au monde réel. Des fonctionnalités spéciales comme des Modules d'Appât sont placés sur les PokéStops pour attirer des Pokémons supplémentaires et inciter les utilisateurs à effectuer des achats intégrés.

L'éditeur Niantic, Inc. s'est inspiré d'un poisson d'avril de Google Maps datant de 2014 et de certaines infrastructures déjà en place. En effet, Niantic avait déjà lancé avec succès un jeu de science-fiction un peu moins populaire que Pokémon, Ingress, dont le système d'exploration en temps réel faisait partie intégrante du gameplay.

Pokémon Go est-il fait pour durer ?

Pour le moment, Pokémon Go a prouvé qu'il tenait la longueur, comparé à d'autres succès comme Clash Royale ou Miitomo, première incursion de Nintendo dans les apps mobiles.

"J'envisage sérieusement des projections annuelles à plus d'un milliard de dollars avec moins de problèmes serveur, une présence mondiale et plus de fonctionnalités sociales et PvP (Joueur contre Joueur)." explique Fabien-Pierre Nicolas.

Classement téléchargements Pokemon Go

Pokémon Go n'a toujours pas quitté la 1ère place des téléchargements sur iPhone? ; en comparaison, Miitomo était resté peu de temps en tête de classement avant de perdre de l'élan.

Le fait d'avoir dépassé ces apps dans les classements mobiles atteste de la popularité et de l'enthousiasme surprenant déclenchés par Pokémon Go. D'après App Annie Intelligence, environ un Américain sur dix équipé d'un smartphone joue tous les jours à ce jeu, et une personne sur cinq dans la tranche d'âge 13-24 ans a installé l'app. Le fait de conserver cette première place est un indicateur positif pour les mois qui viennent.

Classement téléchargements Pokemon Go (graphique 2)

Pokémon Go s'est emparé de la première place du classement par téléchargements dès son deuxième jour sur l'App Store aux États-Unis, soit une journée entière avant Clash Royale qui avait réalisé le même exploit.

Pokémon Go s'est emparé de la première place du classement par téléchargements aux États-Unis plus rapidement que le populaire Clash Royale de Supercell. Cette ascension éclair après avoir démarré en 31e place confirme le succès de cette app, d'autant qu'elle ne montre aucun signe de faiblesse. Au-delà de la stupéfiante croissance de ses utilisateurs et des téléchargements massifs, l'utilisateur moyen américain de Pokémon Go joue pendant plus d'une heure par jour. Avec des mises à jour régulières (et, espérons-les, des fonctionnalités sociales intégrées), l'engagement et le retour des utilisateurs pourraient être assurés sur la durée.

Analyse du lancement de Pokémon Go : depuis un départ sans fanfare jusqu'à la folie mondiale

L'app a été lancée discrètement en Australie et Nouvelle-Zélande le 5 juillet, puis aux États-Unis peu de temps après. L'Europe a alors suivi, avec l'Allemagne le 13 juillet et le Royaume-Uni le 14, ainsi que d'autres pays européens peu de temps après. Les dépenses pour ces 20 pays dépassent largement les 3 millions de dollars par jour. Pokémon Go est en première place des classements de téléchargements et de croissance sur Google Play Store et iOS App Store. À l'heure actuelle, l'app occupe la première place dans tous les pays où elle a été lancée, sans montrer le moindre signe de ralentissement.

Pokémon Go : classement en terme de croissance

Pokémon Go s'est emparé de la première place du classement en terme de croissance dans de multiples pays.

Pokémon Go a fait de la Réalité Augmentée une opportunité commerciale

Ces succès de l'app ont eu un effet de bord pour Nintendo, dont le cours de l'action a grimpé d'environ 70 % et continue d'augmenter, faisant pratiquement doubler la valeur de marché de l'entreprise, à 42,5 milliards de dollars. De nombreux commerces ont rapidement compris qu'ils étaient à l'emplacement même (ou proches) de PokéStop. Les premiers convaincus ont profité de ce coup de chance et ont ciblé leur publicité, se présentant comme des points de repos pour entraîneurs fatigués cherchant à faire une pause café, pizza - et attraper des Pokéballs. Une pizzeria du Queens, à New York, a vu ses ventes grimper de 75 % comparée aux autres week-ends grâce à des promotions Pokémon Go. Ces tactiques marketing ont poussé Niantic à proposer aux entreprises des packs de lieux sponsorisés pour installer des Modules d'Appât longue durée, dans le but d'attirer plus de clients. Niantic a bien fait de proposer rapidement cette opportunité publicitaire aux entreprises intéressées. Signe prometteur pour leurs autres idées de monétisation dans les mois à venir.

Photo : Des commerces ont placé des pancartes promotionnelles en lien avec Pokémon Go afin d'attirer les clients (gauche). Lyft propose des trajets à tarif réduit vers San Francisco pour les dresseurs de Pokémon (droite).

Évaluation du lancement

Les réussites de Niantic

  • Un soft launch : le lancement discret par Niantic Inc. en Australie et en Nouvelle-Zélande a servi de phase de test pour repérer et corriger tout bug important, ainsi que pour découvrir comment les utilisateurs appréhendaient le jeu mobile dans son ensemble. Effectuer un soft launch dans un marché d'app plus réduit permet aux développeurs de recevoir des retours rapides et exploitables avant de lancer l'app à l'international.
  • Un marketing sous forme de bouche à oreille intégré : que ce soit en ligne ou dans le monde réel, les utilisateurs ont alimenté le succès du jeu en parlant autour d'eux de Pokémon Go tout en y jouant. Des évènements Facebook sont organisés à travers les États-Unis pour rejoindre des entraîneurs de Pokémons cherchant à les "attraper tous". Niantic a eu la bonne idée de se baser sur des interactions sociales dans la vie réelle pour informer et générer de l'intérêt autour de l'app.

Les défis liés au lancement

  • Un manque de composants sociaux intégrés : actuellement, l'app ne comprend aucun composant social. Par conséquent, les utilisateurs regrettent le manque d'interactions sociales intégrées avec les autres joueurs de Pokémon Go. Une entreprise tierce a cherché à combler ce manque en créant GoChat pour
  • Une flexibilité du serveur : le lancement initial de n'importe quel jeu s'accompagne toujours de bugs à corriger. Les utilisateurs ont vu leurs sessions de jeu impactées par des écrans bloqués ou des plantages inattendus. En plus de ces soucis techniques, les utilisateurs ont surtout souffert de serveurs surchargés (notamment lors des premiers jours suivant le lancement). Nintendo et Niantic n'avaient aucun moyen de prédire le succès énorme du jeu, provoquant un afflux de téléchargements et de nouveaux utilisateurs. En stabilisant les serveurs et en corrigeant les bugs en priorité, ils conserveront leurs utilisateurs quotidiens (et ceux-ci pourront même passer encore plus de temps à jouer).

Les leçons à tirer du succès indéniable de Pokémon Go

Toutes les apps n'ont pas la possibilité - ou la capacité - de devenir le prochain Pokémon Go. Cependant, les éditeurs peuvent déjà tirer des conclusions applicables à leur stratégie mobile. Par exemple :

  • Une licence forte est inestimable : capitaliser sur une marque bien connue (et bien-aimée). Si le jeu mobile peut être adapté pour inclure une marque ou même une célébrité, cela permettra d'améliorer le potentiel de monétisation de l'app.
  • Une technologie innovante peut susciter un fort intérêt - au départ, du moins : une nouvelle manière d'utiliser une technologie peut attirer l'attention des utilisateurs. La RA de Pokémon Go est à la fois amusante et innovante dans sa manière d'incorporer la réalité virtuelle dans un jeu mobile.
  • Utiliser les soft launch à son avantage : un lancement dans un marché plus restreint et proche de son public cible donne le temps aux développeurs de tester les retours des utilisateurs et d'identifier les derniers bugs dans un environnement contrôlé. Cela permet également de tester la monétisation et la stabilité des serveurs (cependant, il peut être difficile d'estimer la demande réelle si vous lancez un produit aussi populaire que Pokémon Go).

L'app Pokémon Go est déjà un succès. Nous allons suivre avec intérêt les nouvelles mises à jour que Niantic incorporera pour diversifier le jeu et convaincre les utilisateurs de revenir.


Plus d'informations sur Nintendo France
Publié le 25 juillet 2016 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager