Menu
logo Atari

Atari : Chiffre d'affaires du 1er trimestre de l'exercice fiscal 2012/2013

Données non auditées - Suite à la réunion du conseil d'administration du 27 juillet 2012


Atari annonce un chiffre d'affaires net consolidé pour le 1er trimestre de l'exercice 2012/2013 (clos au 30 juin 2012) de 6,8 millions d'euros, en recul de 39,3 % à taux de change courant. Cette baisse est principalement due au mix de chiffre d'affaires évoluant vers des jeux mobile contre des jeux plus orienté console précédemment et au calendrier de lancement des jeux pour mobiles au cours du trimestre en comparaison avec l'année précédente. Les jeux pour mobile et les autres jeux en ligne génèreront l'essentiel des revenus pour le reste de l'exercice en cours, et la Société entend donc atteindre ses perspectives. A la fin du trimestre, Atari a lancé deux nouveaux jeux pour mobiles et a annoncé sa participation au programme de partenariat d'édition mobile de Zynga. La Société a soutenu ces lancements avec le déploiement d'une campagne promotionnelle liée au 40ème anniversaire d'Atari et a étendu ses relations avec des développeurs indépendants grâce au concours de développeurs sur le jeu Pong.

La répartition du chiffre d'affaires[1] par segments est la suivante

Répartition du chiffre d'affaires par segments

Chiffre d'affaires des activités numériques

Le chiffre d'affaires des activités numériques, comprenant principalement le chiffre d'affaires généré par les activités de distribution numérique et les plateformes de jeux mobiles et de jeux casual/sociaux, s'est élevé à 1,9 million d'euros, en recul de 5,0 millions d'euros par rapport à l'exercice précédent. Cette baisse est principalement liée au calendrier de sorties des nouveaux titres sur la période comparé à l'année précédente. Au cours du 1er trimestre de l'exercice précédent Atari avait lancé plusieurs titres de distribution numérique premium aux prix plus élevés, sur Xbox Live, Playstation Network et PC, comme Dungeons & Dragons : Daggerdale et The Witcher 2, tandis que les ventes de Test Drive Unlimited 2 se poursuivaient. Au cours du trimestre, Atari a lancé Centipede : Origins (iOS et Android), Atari Circus (iOS) et a continué de bénéficier du succès de Atari's Greatest Hits.

Chiffre d'affaires de l'activité de licences

Le chiffre d'affaires de l'activité de licences, comprenant principalement les revenus des licences pour des produits créés, développés et financés par les licenciés (comme par exemple Atari Flashback ou Atari Arcade) a été de 0,4 million d'euros, en légère baisse de 0,1 million d'euros par rapport à l'exercice précédent.

Chiffre d'affaires des activités de distribution physique

Le chiffre d'affaires des activités de distribution physique, comprenant principalement les revenus associés à l'édition et à la distribution physique de divertissements interactifs, a atteint 4,5 millions d'euros, en augmentation de 0,7 million d'euros par rapport à l'exercice précédent. La Société concentre ses efforts dans la distribution physique sur un nombre de produits plus restreint mais plus rentables, une stratégie opportuniste illustrée ce trimestre par le succès du lancement de Tera Online, distribué pour PC dans la grande distribution et via certains distributeurs numériques aux Etats-Unis. La Société a également lancé Test Drive : Ferrari Racing Legends pour Xbox 360 et PlayStation3.

Perspectives 2012/2013

Compte tenu des jeux prévus pour le reste de l'exercice et de l'évolution des compétences en interne, le Conseil d'administration a noté avec satisfaction les progrès continus accomplis par la Société dans sa transition vers les jeux mobiles et en ligne. Ainsi, la Société confirme ses perspectives et attend donc un résultat opérationnel courant stable ou en amélioration pour l'exercice 2012/2013.

En tant qu'actionnaire principal et seul prêteur du Groupe, BlueBay a déclaré : " Nous réaffirmons notre soutien total à l'équipe de direction qui mène une transition stratégique cruciale et complexe dans un environnement économique très difficile. "

Cela illustre les progrès accomplis au cours des deux dernières années et contraste avec les performances de la Société avant cela. En mai 2009 (avant l'arrivée de l'équipe de direction actuelle), la perte nette du Groupe s'élevait à 222 millions d'euros, soit 1,6 fois son chiffre d'affaires, et les engagements financiers auxquels le Groupe devait faire face s'élevaient à plus de 100 millions d'euros, après plus de 10 années de pertes consécutives. Depuis, une transformation vigoureuse de la Société a été mise en place, et les efforts concentrés sur les segments de marché en croissance du jeu pour mobile et en ligne. Cette stratégie a permis au Groupe de revenir à l'équilibre tout en réduisant son endettement à un peu plus de 20 millions d'euros.

Pendant l'exercice 2012/2013 Atari anticipe de poursuivre le lancement de nouveaux jeux pour mobiles et online basés sur ses marques populaires et connues dans le monde entier. Les annonces seront faites à l'occasion du lancement de chacun des jeux.

Faits marquants du 1er trimestre 2012/2013

Cession de la participation détenue par Atari dans GameOne : En avril 2012, Atari et Viacom ont conclu un accord par lequel Atari a cédé sa participation de 38,6 % dans GameOne à Viacom, pour un montant en numéraire d'environ 5,9 millions d'euros. Cette opération s'inscrit dans le cadre de la stratégie d'Atari qui se focalise sur ses principaux actifs dans les jeux. Le produit de la cession a été utilisé à des fins " corporate " et pour la réduction de la dette. Au 31 mars 2012, le bilan de la Société présentait la participation dans GameOne en tant qu'" actifs détenus en vue de la vente ". La cession devrait générer une plus value qui sera comptabilisée dans les comptes du 1er semestre de l'exercice 2012/2013.

Extension de la maturité de la ligne de crédit : en juin 2012, la Société et BlueBay se sont accordés sur l'extension de la maturité de la ligne de crédit de 21 millions d'euros du 30 juin 2012 au 31 décembre 2012. Les autres termes et conditions de cet accord restent inchangés.

Notes et références

[1]: Le résultat net d'Eden Games, activité en cours de cession au 31 mars 2012, est comptabilisé sur la ligne " activités non poursuivies " à compter du 1er avril 2010. En 2011/2012 et 2012/2013 le chiffre d'affaires du Groupe n'inclut pas les activités d'Eden Games. Le Groupe a adopté les dispositions IFRS 8 et présente l'information sectorielle, conformément à l'examen des opérations financières par le décideur opérationnel. Pour ses opérations futures, le Groupe a mis l'accent sur le renforcement et la monétisation de jeux mobiles et en ligne ainsi que le développement des activités de licences, tout en restant opportuniste sur les activités de détail. En conséquence, depuis l'exercice 2011/2012, la direction a décidé de présenter les secteurs suivants : " Activités numériques ", " Licences " et " Distribution physique ". En outre, depuis l'exercice 2011/2012, la direction de la Société a décidé, en liaison avec l'évaluation de ses secteurs opérationnels, que la part des activités mobiles et de jeux sociaux du segment opérationnel " Activités numériques " devrait donner lieu à un changement de présentation et être présentées sur une base brute, avec les coûts correspondants reflétés dans le coût des ventes. Par souci de cohérence dans la présentation, la Société a tenu compte des chiffres d'affaires respectifs de distribution numérique de la même manière et retraité en conséquence les comptes du 1er trimestre de l'exercice 2011/2012, sans aucun impact sur la marge brute ou le reste du compte de résultat.

Avertissement important

Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives relatives à la situation financière, aux résultats des opérations, aux métiers, à la stratégie et aux projets d'Atari. Même si Atari estime que ces déclarations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables, elles ne constituent pas des garanties quant à la performance future de la Société. Les résultats réels peuvent être très différents des déclarations prospectives en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes, dont la plupart sont hors du contrôle d'Atari, et notamment les risques décrits dans le document de référence 2010/2011 déposé par le Groupe le 29 juillet 2011 auprès de l'Autorité des Marchés Financiers sous le numéro D.11-0755, également disponible sur le site Internet d'Atari (http://www.atari.com). Le présent communiqué de presse contient des informations prospectives qui ne peuvent s'apprécier qu'au jour de sa diffusion et Atari dément toute intention ou obligation de fournir, mettre à jour ou réviser quelques déclarations prospectives que ce soit, soit en raison d'une nouvelle information, d'évènements futurs ou autres.


Plus d'informations sur Atari
Publié le 1 août 2012 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager