Menu
logo

Innorobo : le sommet international référent en Europe dédié à la robotique

Du 19 au 21 mars 2013 à la Cité Internationale de Lyon


Jaco HandshakeInnorobo est l'unique sommet international dédié à la robotique de services. Il est devenu en deux ans, l'évènement incontournable de la robotique et de l'innovation en Europe. Innorobo 2013, se déroulera du mardi 19 au jeudi 21 mars 2013 au Centre de Congrès de la Cité Internationale de Lyon.

Innorobo est représentatif de la robotique de services dans l'ensemble de son écosystème et de sa diversité (start-ups, groupes internationaux, laboratoires de recherche, filières de formation/éducation, porteurs de projet!)

Innorobo est ouvert aux professionnels de tous les secteurs d'activité, que ce soit robotique ou de tout autre secteur :

  • Médical et de la santé
  • La logistique et les transports
  • L'électroménager
  • L'agriculture et l'élevage
  • Les services publics
  • L'éducation
  • Les loisirs
  • L'électronique grand public et bien d'autres.

Affiche salon InnoroboIl existe en effet de nombreuses convergences entre ces industries et le monde de la robotique. Innorobo offre la possibilité aux dirigeants d'entreprises non robotiques, d'explorer, de découvrir et d'intégrer les technologies robotiques dans leurs stratégies, pour s'ouvrir de nouvelles perspectives de croissance et attaquer de nouveaux marchés. Innorobo participe ainsi à l'émergence et au développement de la robotique de services et à la redynamisation des entreprises des autres secteurs.

Outre l'exposition des tous derniers robots et dernières avancées technologiques en la matière, Innorobo propose aussi des cycles de conférences de haut niveau. Ces conférences sont une source d'inspirations et d'informations. Elles ouvrent de nombreuses opportunités de rencontres et d'échanges avec des experts et visionnaires reconnus dans le monde entier.

Les technologies et solutions robotiques sont déjà bien présentes et de plus en plus nombreuses dans notre quotidien professionnel et personnel sans que nous nous en doutions. Innorobo leur ouvre aussi ses portes le mercredi après-midi de 15h00 à 20h00 au grand public pour répondre à la curiosité de tous.

Innorobo 2012 en quelques chiffres

  • 104 exposants représentant la diversité des champs d'application de la robotique de 12 nationalités différentes
  • 12 000 (+20% comparé à 2011) entrées de visiteurs professionnels, directeurs de l'innovation, responsables développement produits, décideurs à un niveau stratégique, investisseurs ou représentants d'institutions internationales.
  • 34 pays visiteurs.
  • 13 000 visiteurs uniques sur le site web, 111 nationalités sur les 3 jours.
  • 150 journalistes de 15 pays
  • De nombreux partenaires participant activement à l'émergence de l'écosystème robotique européen.
  • 21 experts mondialement reconnus ont partagé leurs expériences et visions prospectives sur la robotique.
  • 700 auditeurs sur les 3 jours

Innorobo 2013 - les temps forts

Mars PathrovUne plus grande représentativité de la diversité des champs d'application de la robotique, notamment dans les domaines suivants :

Robotique de services professionnelle :

  • La robotique d'exploration et d'intervention
  • La robotique médicale et de santé
  • Les solutions robotiques logistiques
  • La robotique sécurité et surveillance
  • La robotique agricole
  • Les robots autonomes dans les villes

Robotique de services personnelle

  • Les maisons intelligentes
  • Les robots d'assistances ménagères
  • Les objets connectés et la sécurité

Des conférences riches d'informations et de perspectives avec des experts reconnus et visionnaires venant de laboratoires, universités, ou entreprises.

Un appel à Start-Ups robotiques est lancé : Un comité d'investisseurs reconnus élira les Starts-ups les plus prometteuses de la robotique, qui présenteront leur projet en conférence plénière, le mardi 19 mars.

Une expérience interactive est mise en place cette année en collaboration avec le Laboratoire de l'Inquiétante Etrangeté et l'ENSATT pour montrer les capacités technologiques grâce à une mise en scène de robots.

Un centre de convention d'affaires est mis gratuitement à la disposition des inscrits (visiteurs professionnels, exposants, intervenants et participants aux conférences, presse et partenaires) pour participer à des ateliers à thèmes et prendre des rendez vous (affaires, interviews, demos!) afin de faciliter les prises de contacts et d'encourager les initiatives.

Les exposants et les nouveaux robots 2013

Plus de 130 Exposants de 12 nationalités différentes sont attendus pour démontrer leurs technologies robotiques sur un hall d'expo de 2000 m2.

Innorobo : Plan du salon

Les conférences

Johan IngvastLes conférences proposées à Innorobo regroupent l'élite mondiale d'universités prestigieuses, d'entreprises et de centres de recherche reconnus. Ces acteurs viennent partager leurs connaissances sur les avancées technologiques, les perspectives de lancements commerciaux ainsi que leurs visions et expériences du marché.

2 cycles de conférences distincts sont proposés :

  • Pour démontrer les convergences entre les différentes industries et la robotique, le cycle de conférences organisé en partenariat avec Thésame Innovation et Cap'Tronic : EMM Robotics (http://www.mecatronique.fr/emm-robotics) .
  • Pour informer sur les dernières innovations robotiques et leurs applications sur divers marchés, un cycle de conférences est organisé localement par Innoecho en collaboration avec le GDR (Groupement de recherche robotique - http://www.gdrrobotique.org/) et à l'initiative d'EURON/EUROP : ERF (European Robotics Forum - http://www.eurobotics2013.com/)

Les intervenants

La robotique est pluridisciplinaire par essence, aussi Innorobo réunit les experts de multiples disciplines, du design à l'ingénierie, de l'anthropologie à l'électronique, de l'intelligence artificielle et de beaucoup d'autres domaines.

Les conférenciers d'ores et déjà confirmés pour les EMM Robotics sont:

  • Bruno Bonnell, Syrobo - Cérémonie officielle d'ouverture / Robolution Capital - Investir en robotique
  • Hugh Herr, iWalk Inc. / MIT - La Robotique médicale et de Santé.
  • Dmitry Grishin, Grishin Robotics - Investir en robotique.
  • Dominique Sciamma , Strate College - L'influence du design
  • Manuela Veloso, Carnegie Mellon University - La symbiotique humaine, Interaction des robots
  • Aviad Maziels, PrimeSense - Détection 3D - Vision du robot
  • Jan Westerhüs, Robert Bosch Venture Capital
  • François Xavier Meyer, Seb Alliance

Appel à start-ups

Dexterous Hand SystemInnorobo, organise son premier "Appel à Start-Ups robotiques" en partenariat avec Oseo et Deloitte.

Mardi 19 mars à 14h00, les 5 start-ups robotiques les plus innovantes et prometteuses présenteront leur projet en séance plénière devant une audience qualifiée d'investisseurs lors d'une conférence dédiée au financement de l'innovation robotique de start-ups high tech .

Cet appel à Start-ups encourage les jeunes entreprises du monde entier à soumettre leur projet et dossier à un panel d'investisseurs internationaux. 5 finalistes seront sélectionnés par les investisseurs en nouvelles technologies du panel.

" Le secteur émergent de la robotique de services est promis à une croissance exponentielle et mérite plus qu'une simple veille ". Catherine SIMON, fondatrice d' INNOECHO, la société propriétaire et organisatrice d'Innorobo , déclare : "pour tenir les promesses des études de marché, qui prévoient une croissance du marché à deux voire trois chiffres, de $ 4,2 milliards à $ 22 milliards d'ici 3 ans, nous avons besoin:

  • De la convergence d'acteurs clefs d'industries connexes comme l'industrie numérique, les télécommunications, les grands groupes de services à la personne, ... avec le monde de la robotique ; La robotique est à la fois une filière technologique verticale et une dynamique transversale.
  • Du financement des start-ups robotiques en phase de démarrage et de développement. Ces Start-ups sont principalement issues de laboratoires de recherche ou de projets d'ingénieurs talentueux. "

Dmitri Grishin, Grishin Robotics, Bruno Bonnell, Robolution Capital, Jan Westerhüs, Robert Bosch Venture Capital et François Xavier Meyer, Seb Alliance ont accepté de participer à ce premier appel à Start-Ups robotiques, qui réunit de jeunes entreprises innovantes et des investisseurs en nouvelles technologies. Il s'agit d'une excellente opportunité pour les investisseurs d'échanger avec leurs pairs et de découvrir les innovations porteuses de croissance de l'écosystème robotique mondial.

Regard d'expert

Interview de Catherine Simon, directrice d'Innoecho, organisateur du sommet Innorobo, experte en robotique de services

L'émergence de la robotique de services est conditionnée par la rencontre réussie entre usages et technologies. Qui "pousse" l'autre ? :

Les innovations sont le fait de jeunes start-ups souvent issues de laboratoires de recherche ou encore de passionnés technologues. Aujourd'hui, l'essentiel des innovations est donc d'origine technologique et peu orienté design et usages. Or nous avons besoin de design centré sur les usages et les consommateurs, afin que les robots soient acceptés par le grand public au quotidien.

Les entreprises commencent à appréhender leurs produits dans une démarche de marché - notamment après le prototypage - et répondent aux questions d'usages via des prestataires externes ou l'addition dans leur équipe de designers, développeurs logiciels ou commerciaux qui apportent le feedback du marché. Les " living labs " sont aussi des voies de rapprochement entre sciences dures et sciences humaines. Quelques entreprises se démarquent et adoptent dès la conception du hardware une approche de Design Thinking, centrée sur les usages. Enfin - et la tendance est très forte - certaines entreprises robotiques comptent sur la communauté pour définir les usages de la plateforme hardware technologique qu'elles ont mise au point, en délivrant des SDK en Open source.

A quels enjeux doit répondre l'Europe pour bien se positionner sur le marché de la robotique de services ?

Le marché mondial est estimé à 4,3 milliards de dollars en 2011, chiffre que toutes les études du secteur multiplient par 3 voire plus d'ici 5 ans.

La situation est différente selon les pays. La Scandinavie est en avance en terme d'usages des robots dans le domaine de l'assistance à la personne en perte d'autonomie. L'Allemagne (et l'Italie dans une moindre mesure) s'appuie sur son historique en robotique industrielle avec des acteurs qui évoluent ou créent de nouveaux départements, notamment en cobotique, la robotique collaborative.

D'une manière générale, l'Europe dispose d'un important vivier d'ingénieurs de qualité, est réputée pour sa recherche et est leader sur des niches de marché en B-to-B. Le challenge est triple : passer au stade commercial - " la vallée de la mort " -, financer les start-ups innovantes qui créent l'offre et le marché et surmonter la méfiance culturelle vis-à-vis des robots, qui sont également confrontés à un problème réel d'accès à la distribution

Publié le 18 février 2013 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager