Menu
logo Atari Europe

Atari : Résultats consolidés du 2nd semestre et de l'exercice 2011/2012

Données préliminaires non auditées - Audit en cours - Approuvés par le Conseil d'administration du 8 mai 2012


  • Résultat opérationnel courant réel en ligne avec les objectifs du second semestre et de l'exercice 2011/2012 ;
  • Résultat opérationnel courant réel 2011/2012 de 2,1 M€, soit une marge opérationnelle courante de 5,3 %, en amélioration de 1,5 point ;
  • En application de la norme IFRS 5, Eden Games est considéré comme activité non poursuivie, dans la mesure où la Société a engagé un processus de cession du studio ;
  • Les activités poursuivies génèrent un résultat net de 0,8 M€, une amélioration de 0,5 M€ par rapport à l'exercice précédent. Le résultat net réel augmente de 2,5 M€ pour s'établir à -3,7 M€ ;
  • Les activités opérationnelles ont généré 8,8 M€ de trésorerie en 2011/2012 contre 7,6 M€ l'exercice précédent ;
  • Atari anticipe un résultat opérationnel courant stable ou en amélioration pour l'exercice 2012/2013.

Commentant cette annonce, Jim Wilson, Directeur général d'Atari, a déclaré : " Les résultats financiers de la Société ont continué de s'améliorer en 2011/2012, soutenus par la montée en puissance de la monétisation de la marque Atari et du portefeuille de propriétés intellectuelles sur les segments des jeux mobiles et en ligne. Nos efforts ont porté sur l'exécution et le maintien d'une stricte discipline d'investissement, ainsi qu'un ajustement significatif du périmètre du Groupe visant à restaurer la rentabilité à long terme. Pour 2012/2013, nous chercherons à nous développer davantage sur le marché en croissance des jeux mobile et à amener la Société à renforcer ses activités en ligne et celles de licences de franchises. "

PRINCIPAUX ÉLÉMENTS FINANCIERS

Atari : Résultats de l'exercice 2011/2012

Note : Le résultat net d'Eden Games, activité en cours de cession au 31 mars 2012, est comptabilisé sur la ligne " activités non poursuivies " à partir du 1er avril 2010. Le chiffre d'affaires et le résultat opérationnel courant des exercices 2010/2011 et 2011/2012 du Groupe excluent l'activité d'Eden Games. En outre, pour des raisons de comparabilité, les revenus 2010/2011 issus des activités de distribution numériques sont présentés sur une base brute. Voir " Notes aux lecteurs " en annexe du présent communiqué.

RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT RÉEL DU SECOND SEMESTRE 2011/2012

Le résultat opérationnel courant réel pour le second semestre de l'exercice 2011/2012 est de 3,0 millions d'euros, en ligne avec l'objectif de maintien de la profitabilité publié précédemment. Par rapport au résultat opérationnel courant réel du second semestre 2010/2011, cela représente une baisse de 4,9 millions d'euros liée principalement à la baisse anticipée du chiffre d'affaires et à la baisse de la marge brute en valeur, compensés par une amélioration globale de la structure opérationnelle.

RÉSULTATS RÉELS DE L'EXERCICE 2011/2012

Chiffre d'affaires

Pour l'exercice 2011/2012 Atari publie un chiffre d'affaires réel consolidé 39,6 millions d'euros, contre 60,1 millions d'euros en 2010/2011. Le recul du chiffre d'affaires (-34,1 %), résulte principalement de la diminution du nombre de titres au détail tandis que la Société continue de se focaliser sur la réalisation et la monétisation de jeux mobiles et en ligne ainsi que le développement de son activité de licences. Cette stratégie a produit des résultats encourageants au cours de l'année fiscale avec le succès de Breakout: Boost, Atari's Greatest Hits, Asteroids Gunner qui ont collectivement généré plus de 10 millions de téléchargements et de transactions. L'impact de change est négligeable.

Le chiffre d'affaires des activités numériques (incluant les activités mobiles et en ligne) s'établit à 20,8 millions d'euros, soit 52,5 % du chiffre d'affaires du Groupe (contre 24,8 % pour l'exercice 2010/2011), en croissance de 39,6 % par rapport à l'exercice précédent. Le chiffre d'affaires des activités de licences a représenté 17,2 % du chiffre d'affaires du Groupe et augmente de 5,7 millions d'euros par rapport à l'exercice précédent.

Résultats

Le résultat opérationnel courant réel de l'exercice 2011/2012 ressort à 2,1 millions d'euros, en légère baisse en valeur absolue par rapport au 2,3 millions d'euros de l'exercice précédent. Cependant, la marge opérationnelle courante réelle, à 5,3 % du chiffre d'affaires, augmente de 1,5 point. Cette amélioration a été principalement permise par :

  1. l'amélioration de la marge brute du Groupe liée à la focalisation sur des jeux plus rentables, ainsi qu'à une reprise de provisions liée à la cession de certaines licences qui avaient précédemment été dépréciées,
  2. la réduction des frais généraux et administratifs et des frais de marketing,
  3. principalement compensées par l'augmentation des frais de R&D en pourcentage du chiffre d'affaires (essentiellement attribuable au calendrier d'amortissements des jeux lancés et à l'augmentation des coûts de développement, conformément au plan de l'édition) et à l'accroissement des paiements non-cash en actions résultant de la mise en œuvre des plans d'actions gratuites.

Le résultat net des activités poursuivies de l'exercice 2011/2012 s'établit à 0,8 million d'euros, soit une amélioration de 0,5 million d'euros. Ceci est principalement attribuable aux résultats de l'investissement dans GameOne mis en équivalence (la Société a cédé sa participation de 38,6 % dans GameOne en avril 2012), qui a été compensée par la hausse du coût de la dette (en raison d'une utilisation plus importante de la ligne de crédit au premier semestre 2011/2012, qui a ensuite été réduite au second semestre 2011/2012).

Les activités non poursuivies (Eden Games) ont généré une perte de 4,5 millions d'euros (contre 6,5 millions d'euros pour l'exercice précédent). En conséquence, le résultat net consolidé est de 3,7 millions d'euros (contre -6,2 millions d'euros pour l'exercice précédent).

Trésorerie et Dettes

Au 31 mars, 2012, la trésorerie et équivalents de trésorerie s'élèvent à 5,4 millions d'euros, contre 16,4 millions d'euros au 31 mars 2011. Au 31 mars 2012, la dette nette du Groupe ressort à 20,8 millions d'euros. La diminution significative (15,2 millions d'euros) est liée à une utilisation moindre de la ligne de crédit passée de 42,3 millions d'euros à 24,2 millions d'euros, principalement suite à la cession du studio Cryptic Dans l'année qui vient, la Société continuera de travailler à la réduction significative de son endettement (1).

Au cours de l'exercice 2011/2012, les opérations (avant coûts de la dette et impôts) ont généré 8,8 millions d'euros de trésorerie, soit une amélioration de 1,2 million d'euros par rapport à l'exercice précédent, résultant de la focalisation sur des jeux mobiles / en ligne rentables.

ÉVÉNEMENTS POSTÉRIEURS À LA CLÔTURE (2)

Cession de la participation détenue par Atari dans GameOne : En avril 2012, Atari et Viacom ont conclu un accord par lequel Atari a cédé sa participation de 38,6 % dans GameOne à Viacom, pour un prix d'achat en numéraire d'environ 5,9 millions d'euros. Cette transaction s'inscrit dans le cadre de la stratégie d'Atari qui se focalise sur ses principaux actifs dans les jeux. La majorité des revenus de la transaction ont été utilisés à des fins " corporate " et pour la réduction de la dette. Au 31 mars 2012, le bilan de la Société présente la participation dans GameOne en tant qu'" actifs détenus en vue de la vente ". La cession devrait générer une plus value qui sera comptabilisée au premier semestre de l'exercice 2012/2013.

PERSPECTIVES 2012/2013

Pour l'exercice 2012/2013, la stratégie d'Atari sera de nouveau menée autour des quatre priorités suivantes :

  • Renforcer et monétiser les activités de jeux numériques : Atari continuera son expansion sur ce segment de marché en forte croissance et se focalisera plus spécifiquement sur les jeux mobiles en tant que cœur de métier et sur les jeux en ligne dans le cadre d'initiatives multiplateformes.
  • Tirer partie de la marque Atari et du portefeuille de propriétés intellectuelles grâce à des activités de licences et des partenariats stratégiques.
  • Rester opportuniste sur le marché du détail afin de promouvoir les propriétés intellectuelles d'Atari :Atari étudiera des partenariats commerciaux au cas par cas dans le but de tirer le maximum de bénéfices de son vaste portefeuille de propriétés intellectuelles, de sa marque et de l'ensemble de ses actifs.
  • Continuer de chercher à améliorer la rentabilité : Atari continuera d'appliquer un strict contrôle des investissements et des coûts.

La Société attend un résultat opérationnel courant stable ou en amélioration pour l'exercice 2012/2013.

Atari prévoit de continuer à lancer de nouveaux jeux mobiles et en ligne au cours de l'exercice 2012/2013 en s'appuyant sur la popularité de ses jeux et de sa marque au travers le monde. Les titres seront annoncés au moment de leur lancement.

Notes et références

(1) Pour mémoire, en décembre 2011, la Société et BlueBay se sont accordés sur l'extension au 30 juin 2012 de la maturité de la ligne de crédit de 24,2 millions d'euros.

(2) Les évènements significatifs intervenus au cours de l'exercice ont déjà été communiqués et sont disponibles sur le site " corporate " d'Atari à l'adresse suivante : www.atari.com/corporate/financial-and-corporate-news.


Plus d'informations sur Atari Europe
Publié le 11 mai 2012 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager