Menu
logo

6èmes Assises de la Convergence des Médias

Maison de la Chimie - Paris - Jeudi 20 décembre 2012


La société de l'information va-t-elle tuer les médias ?

Par Jacques Marceau
Président d'Aromates, co-fondateur des Assises de la Convergence des Médias (1)

Jamais les moyens de communication n'ont été aussi nombreux et n'ont rendu l'accès à l'information plus facile, plus immédiat et dans presque toutes les circonstances qu'aujourd'hui : où que nous soyons, quoi que nous fassions, nous sommes dorénavant en capacité d'accéder instantanément à n'importe quelle information.

Pour une fois les futurologues ne se trompaient pas quand ils nous prédisaient le passage de la société de consommation à la société de l'information ! En effet, et pendant que l'on se désole du déclin de notre marché intérieur automobile et que l'on s'épuise à vouloir relancer la " consommation des ménages ", rien, pas même la crise ni l'anxiété ambiante, ne semble vouloir freiner notre appétit vorace pour l'information sous toutes ses formes et ses nouveaux outils que sont smartphones, tablettes et autres écrans connectés. A tel point que les marques les plus présentes dans la vie des Français sont désormais Google, Facebook et TF1, devant toutes les marques de produits de consommation courante (2). Du jamais vu !

Nous sommes ainsi passés, et en moins d'une décennie, d'une société de consommation de produits manufacturés à une société d'hyperconsommation d'informations qui, paradoxalement, met aujourd'hui en danger l'économie des médias telle qu'elle s'était organisée au fil du temps.

En effet, les nouveaux modes de consommation de l'information, et parmi lesquels les réseaux sociaux, génèrent tout à la fois dilution des audiences, désintermédiation et gratuité, remettant ainsi en cause les fondamentaux mêmes du modèle économique des médias, historiquement basés sur la tarification de l'accès à l'information et la monétisation des audiences grâce à la publicité.

Dans le même temps, et c'est heureux, de nouveaux modèles de financement émergent à la faveur de ces mêmes changements, et de nouvelles opportunités se font jour. C'est ainsi que les éditeurs de contenus s'emparent progressivement des réseaux sociaux pour développer de nouvelles formes de contacts avec leurs utilisateurs. Des réseaux sociaux qui offrent l'opportunité de toucher une audience élargie et qui proposent une relation différente, plus personnelle et plus interactive avec le consommateur. Entre fidélisation des clients, enrichissement de l'expérience utilisateur, élargissement de la base de lecteurs, renforcement de la visibilité et de la notoriété de la marque et, in fine, monétisation du contenu, la " socialisation " de la consommation de contenus semble offrir des opportunités nouvelles aux médias traditionnels. Restent néanmoins posées, les questions de la transformation de ces derniers, de l'évolution de leurs modèles économiques et du partage de la valeur avec les réseaux sociaux. Des défis que, et toute évidence, tous ne pourront pas relever !

6èmes Assises de la Convergence des Médias

Description de la manifestation

6èmes Assises de la Convergence des Médias
À l'initiative et sous la présidence de Patrice Martin-Lalande, député de Loir-et-Cher

" L'avenir des médias passe-t-il par leur socialisation ? "

Jeudi 20 décembre 2012
Maison de la Chimie - 28 rue Saint-Dominique, 75007 Paris
Paris

Un événement Aromates - IDATE

Sous le patronage de Madame Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication

  • Format : Un colloque sur une matinée
  • 200 participants :
  • Parlementaires
    - Instances gouvernementales concernées, notamment le secrétariat d'Etat en charge de l'industrie et du Développement de l'économie numérique, le ministère de la Culture et de la Communication.
    - Instances administratives concernées : CSA, CNC, ARCEP, ARJEL, ANFR, DGMIC, …
    - Equipementiers terminaux, consoles et infrastructures
    - Diffuseurs : télévisions, opérateurs de téléphonie fixe et mobile, opérateurs de satellites, câble, fibre, hertziens, FAI…
    - Editeurs de contenus, jeux vidéo et médias
    - Studios
    - Représentants de la presse française : journalistes, éditeurs et distributeurs
    - Organisations professionnelles représentatives
    - Membres de la Fondation Idate
    - Journalistes
  • Participation : uniquement sur invitation
  • Langue : Français

Programme

Animation : Julien ALLIOT, journaliste, Télécâble Sat Hebdo (confirmé)

8h30 - Accueil

Patrice MARTIN-LALANDE, député de Loir-et-Cher, coprésident du groupe d'étude sur l'internet (confirmé)

8h40 - Allocution d'ouverture

Aurélie FILIPPETTI, ministre de la Culture et de la Communication (sous réserve)

8h50 - " Médias sociaux : de quoi parle-t-on ? "

Social TV, social gaming, social reader… : Qu'est-ce qu'un média social ? Qu'est-ce que la socialisation change pour l'industrie des médias et des contenus traditionnels ? Quelles opportunités pour ces acteurs ?
Intervenant : Gilles FONTAINE, consultant, IDATE (confirmé)

9h05 - Trois acteurs des médias sociaux témoignent

3 dirigeants présentent leurs entreprises, leurs activités, les technologies utilisées et évoquent leurs modèles économiques dans les 3 domaines suivants :

  • Un représentant du secteur de la " Social TV " : Un représentant de Google TV (en attente)
  • Un représentant du secteur du " Social gaming " : Nicolas GAUME, président, SNJV (confirmé)
  • Un représentant du secteur du " Social press " : Guillaume MONTEUX, président fondateur, Milibris (confirmé)

9h35 - " La socialisation : un atout ou menace pour la pluralité et l'indépendance des médias ? "

Pierre LESCURE, président de la mission "Culture-acte-2" (en attente)

9h45 - Table ronde 1 " La socialisation : une nouvelle forme de consommation ?

Les éditeurs de contenus s'emparent progressivement des réseaux sociaux pour développer de nouvelles formes de contacts avec leurs utilisateurs potentiels. Les réseaux sociaux offrent à la fois l'opportunité de toucher un public différent du public habituel mais aussi de proposer une relation différente, plus personnelle et plus interactive avec le consommateur. Entre fidélisation des clients, enrichissement de l'expérience utilisateur, élargissement de la base d'utilisateurs, renforcement de la visibilité et de la notoriété de la marque et, in fine, monétisation du contenu, la " socialisation " de la consommation de contenus semble offrir des opportunités nouvelles aux médias traditionnels. Quels retours d'expérience d'acteurs de la TV, de la presse et du jeu sur leur présence sur les réseaux sociaux ? Quelles offres ? Quel modèle économique ? Quel intérêt pour le consommateur ? Intérêt pour l'éditeur, pour le producteur, pour le réseau social ?
Modération : Charles DE LAUBIER, rédacteur en chef, Edition Multimédi (confirmé)
Intervenants :

  • Anne-Sophie BORDRY, directrice des Affaires Publiques France et Europe du Sud, Facebook (en attente)
  • Un représentant de Numéricable (confirmé)
  • Un représentant de Médiamétrie (confirmé)
  • Un représentant d'Orange Vallée (en attente)
  • Un représentant de France Télévision (en attente)

10h45 - Table ronde 2 " Mobilité : vers de nouvelles formes de consommation des médias sociaux ? "

La mobilité génère-t-elle de nouveaux usages sur les médias sociaux ? Favorise-t-elle de nouveaux modes d'accès aux médias, de nouvelles formes de consommation de ces derniers et de nouveaux services (jeux, vidéo, etc. )? Le développement parallèle des smartphones et des tablettes associé à la migration de la consultation des réseaux sociaux en situation de mobilité : quelles opportunités pour les médias traditionnels ? Quels réseaux pour ces nouveaux usages ?
Introduction : Georges AMAR, consultant en mobilité et prospectiviste (en attente)
Intervenants :

  • Eric LECLERC, directeur des Activités Numériques, Le Parisien Aujourd'hui en France (confirmé)
  • Pascal THOMAS, directeur new média, président de Mappy, Pages Jaunes Groupe (confirmé)
  • Un représentant de l'Institut Mines-Télécom (confirmé)
  • Un représentant de Samsung (en attente)
  • Un opérateur de la mobilité

11h45 - Table ronde 3 " Quelle régulation pour les médias sociaux ? "

Les médias sociaux bouleversent non seulement l'économie des médias mais encore l'actuelle régulation : Quels contrôles des contenus, notamment en vue de la protection des mineurs ? Quelles règles de déontologie appliquer ? Quel régulateur pour quelle régulation ? Quel rôle pour l'Etat ?
Modération : Thibault VERBIEST, avocat, cabinet Ulys (confirmé)
Intervenants :

  • Françoise BENHAMOU, membre du collège de l'ARCEP (confirmé)
  • Isabelle FALQUE-PIERROTIN, présidente de la CNIL (confirmé)
  • Emmanuel GABLA, président du " groupe de travail : les nouveaux services et internet " au CSA (confirmé)
  • Catherine MORIN-DESAILLY, sénatrice de Seine-Maritime (confirmé)
  • Un représentant du Ministère de la Culture (en attente)

13h00 Clôture

Renseignements et demande d'inscription

Site Internet dédié aux Assises : http://convergencemedias.aromates.fr/

Notes et références

(1) Assises de la Convergence des Médias - Aromates -Idate - Maison de la Chimie - Paris - Jeudi 20 décembre 2012.

(2) Baromètre Havas Média - CSA, novembre 2012.

Publié le 6 novembre 2012 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager