mardi, 26 décembre 2006

Débuter professionnellement dans la 3D sans expérience - Hugues - 14.11.03

Mon problème est le suivant : j'aimerais changer d'orientation professionnelle pour évoluer dans l'univers de la 3D - le seul problème est que je n'ai pas d'expérience dans le domaine (j'essaye de me former sur Blender mais je suis encore loin de pouvoir présenter des travaux pouvant attirer l'intérêt d'un recruteur).

J'ai bien essayé de me renseigner sur les formations qu'offrent certaines écoles spécialisées mais la plupart demandent également un minimum d'expérience (voire souvent un maximum !).

Ma question est donc : quel avenir et quelles chances existent-il dans le milieu du multimédia pour quelqu'un qui souhaite se reconvertir ? A 30 ans avec un Bac+5 en poche et 3 ans d'expérience professionnelle, je précise que c'est un choix réfléchi émanant d'une grande motivation !

J'imagine que la plupart d'entre vous vont me répondre : se former tout seul et acquérir de l'expérience au sein par exemple d'une équipe d'amateurs qui réalisent un jeu.

Je pensais plus à une formation ou quelque chose d'approchant qui soit disons plus rapide. Merci pour vos réponses.


Clément - 17.11.03

Je dirais que le problème n'est pas tant dans les formations, il y en a plusieurs qui existent, je ne ferais pas de pub pour une quelconque "école" ou institut de formation, mais cela se trouve relativement facilement (regarde les magazine qui parle de 3D).
Le problème c'est plutôt les débouchés, on ne peut pas dire qu'il y ait actuellement du boulot pour tout le monde, je suis pas sûr que le moment soit le mieux choisis pour une reconversion !


Wilfrid - 08.12.03

Le monde de la 3D est fascinant mais il est vaste, malgré tout, et comporte des domaines d'expertises variés (modélisation, texturing et mapping, animation, lighting et mise en scène). Donc, pour être infographiste il faut connaître tous ses aspects. En autoformation, c'est largement possible avec une bonne dose de motivation.

J'ai suivi le chemin de l'autoformation, en commençant avec Blender. Mais le mieux c'est encore de passer directement à l'un des softs 3D les plus connus : Maya.

Certes, tu vas me répondre, je n'ai pas les moyens d'acheter une licence ! Pas de problème. Alias, l'éditeur de Maya, propose une version "apprentissage" gratuite de Maya.

Il faut ensuite trouver un bon bouquin. si tu peux lire l'anglais, Alias propose de bons bouquins (ce n'est pas gratuit, là !). Tu peux les trouver sur leur site. j'ai opté pour cette solution ; sinon Amazon.

Infos :

  1. Tu peux éviter "The Art of Maya". il est cher et n'apporte rien.
  2. Maya Character Animation de Jaejin Choi est une bible, vraiment excellent, mais... attention, il faut déjà connaître Maya, c'est mon avis.
  3. Pour ce qui est des livres en français, je n'en ai jamais acheté. Tu peux poster une question sur le forum de 3DVF.

Au final, il y a sur le net, une mine d'exemples, il suffit de piocher. Tu peux en trouver sur 3DVF, Graphiland, et surtout sur Highend3D ; mon site de référence :-)

Ensuite, une fois la phase d'apprentissage passée, il faut passer à la pratique. Produire, produire et produire encore.

Bon, j'espère que tout ça pourra t'aider ! Finalement, je n'ai qu'un conseil : si la 3D est une passion, si tu disposes de temps pour suivre une autoformation, si tu as une motivation débordante, alors, vas-y !


Hugues - 08.12.03

Merci pour ta réponse. Effectivement, j'ai commencé doucement Blender, mais je sais qu'il ne vaut pas 3DSmax ou Maya ; par contre je ne savais pas qu'il existait des versions d'apprentissage gratuites et ça c'est une bonne nouvelle !

Je vais allez jeter un oeil.

J'imagine qu'après avoir atteint un bon niveau en autoformation, tu présentes tes oeuvres pour te faire reconnaître auprès de professionnels.


Wilfrid - 09.12.03

Blender est un soft très complet. Outre sa gratuité et son évolution constante, son autre point fort réside dans son moteur 3D temps réel intégré. Son point faible ? le nombre limité de formats 3D reconnus ; mais, la communauté Blender est très active, donc je continue à suivre Blender.

Je précise qu'avec la version gratuite de Maya (comme d'autres, cf. ci-dessous), il y a des limitations, bien sûr :

  • présence du logo Alias lors du rendu d'une image
  • format de sauvegarde des fichiers propriétaire à la version

... mais le soft est complet et sans limite d'usage.

Histoire d'élargir le champ de sélection à d'autres softs 3D que Blender et Maya, tu peux également trouver des versions gratuites d'évaluation de Lighwave3D, XSI, et même Houdini. Discreet ne propose pas à proprement parler de version gratuite de 3DS Max mais GMax en fait office.

Pour répondre à ta question, le mieux c'est de se constituer un "book", ou plus précisément une "demo reel" qui regroupe tes meilleurs, et j'insiste bien, TES MEILLEURES modèles 3D ou animations. Un mauvais modèle 3D, une texture affreuse, une animation loupée... C'est ce que retiendront les personnes à qui tu feras voir ta démo.

Lire des livres c'est la base, mais rien ne remplace la pratique ; alors, commence à produire des images dès que possible. Bien sûr, au début, on ne juge pas vraiment son travail heu... parfait... mais avec la pratique, les choses s'améliorent :-)

Commence toujours par des choses simples, des projets réalisables que tu peux terminer. C'est valable en modélisation, texturing, et / ou animation. Le mieux c'est de mettre en pratique ce que tu apprends.

Maître Yoda dirait: "Grandir, tu dois laisser la Force".

Pour finir, un autre conseil : soit boulimique d'images de synthèse !

Ce que je veux dire :

  • visite les forum dédiés à la 3D ;
  • regarde ce que font d'autres infographistes ;
  • regarde 200 fois les DVD bonus des films de Pixar, de StarWars, MIB... la liste est très longue ;
  • joue aux jeux vidéo autant que tu peux, mais prend aussi le temps d'étudier la modélisation, les animations, les textures, les jeux de lumières...

Tu m'as compris, la 3D, c'est une passion. Bon courage.


Hugues - 10.12.03

Le problème c'est que la version gratuite de Maya téléchargeable sur le site en question n'est valable que pour Windows 2000 et que moi je travaille sous 98...

Sinon, merci pour tes conseils ! C'est vrai que je ne sais par quoi commencer ; car se former sur Blender est une chose, mais c'est un logiciel qui est rarement utilisé dans le monde professionnel, donc il vaut peut-être mieux commencer direct par Maya ou 3DSMax.

En outre, vaut-il mieux télécharger la dernière version de Blender ou plutôt la 95, 97 ? Car les tutoriaux correspondent souvent aux anciennes versions !


Wilfrid - 13.12.03

Windows 2000 s'impose. Je ne sais pas quelle configuration tu as, mais la 3D est très gourmande en ressources systèmes. Il y a plein de bonnes affaires en ce moment sur les processeurs / carte mère / carte graphique. Note que tu peux apprendre avec Blender sous Windows 98 sans problème. Mais avec une RAM inférieure à 256 Mo, tu risques d'avoir des temps de rendu assez long, et un affichage temps réel saccadé si ton modèle comporte beaucoup de polygones. Je ne veux pas pousser à la consommation ; à toi de voir où seront les limites de ton système.

Maya, Max ou Blender ?

Que les choses soit claires, effectivement, Blender n'est pas du tout utilisé sur les productions de jeux vidéo et encore moins sur les trucages de film. Ceci n'enlève rien à sa qualité. Pour apprendre, tu peux installer la dernière version, la 2.31a.

Pas d'inquiétude pour les tutoriaux. Sans gros efforts, tu pourras travailler avec la version 2.31a qui est plus conviviale et comporte maintenant un >undo< répétitif ( ! )

Si tu comptes travailler pour l'industrie du jeu vidéo : Maya ou 3DSMax.

Dans tous les cas, les bases de la 3D (que tu retrouveras dans tous les softs) pour la modélisation :

  • modélisation polygonale,
  • modélisation en subdivisions de surface ("mesh smooth" dans Blender) pour le texturing,
  • UV mapping,
  • textures procédurales pour l'animation,
  • rigging (ajouter un squelette animable et le lier à un modèle),
  • animation en key framing (équivalent du dessin animé - par poses clefs),
  • animation en IK (cinématique inverse) pour le rendu,
  • mise en scène, lighting et ombrage,
  • technique de rendu et compositing.

Maintenant, je ne sais pas vers quel média tu souhaites t'orienter ? Tu n'es pas obligé de tout couvrir. Si tu aimes l'animation, peut-être serait-il préférable de s'axer autour de cette spécialisation.

 

[Répondre] [Voir tous les sujets du forum]