Menu
logo Idate

Le DigiWorld Summit 2011 confirme sa position de conférence clé pour décrypter les enjeux de l'économie numérique

Record d'audience avec une croissance des participants de 8%


Cette année encore le 'DigiWorld Summit' est apparu comme la manifestation de référence en Europe pour croiser les différentes visions sur le futur des télécoms, de la TV et de l'Internet.

DigiWorld SummitPlus de 1 400 participants sont venus à Montpellier pour tenter de répondre à la question mise en avant par cette édition 2011 : 'Will the device be king?'. A deux ou trois exceptions, tous les principaux protagonistes étaient présents : les grandes telcos et leurs fournisseurs (Vodafone, Verizon, BT, Deutsche Telekom, Orange ou AT&T, Alcatel-Lucent, Cisco, Ericsson, …) mais aussi des acteurs de la télévision (France Television, Sky, …), des terminaux et de leurs composants (Samsung, HTC, Motorola, Nokia, ZTE, Technicolor, Qualcomm, Intel, Gemalto, …), et les grand acteurs de l'Internet (Facebook, Google, Microsoft, …) et des jeux vidéo (Playstation, Xbox, Ubisoft, Electronic Arts, …).

In fine les conférenciers ont eu tendance à souligner que si le terminal était la partie la plus évidente pour le consommateur des innovations qui lui étaient proposées, il ne constitue que la partie émergée d'un écosystème complexe faite de multiples plateformes. Celles-ci (les OS, les appstores, les meta-distributeurs tels Amazon, les Social Networks, le Web, les plateformes d'accès des telcos, …) sont autant d'espaces de déploiement des stratégies des grands acteurs. Ces stratégies faites d'ouverture et d'exclusivité esquissent différents scénarios de structuration de la chaîne de valeur dans le cloud. Le sentiment dominant parait cependant celui d'un monde marqué par une grande effervescence technique et finalement, de grandes incertitudes quant aux positions dominantes de demain.

On retiendra notamment dans les keynote speeches (toutes les présentations et tables-rondes sont consultables sur le site www.digiworldsummit.com), les interventions de Genevieve Bell (anthropologue dans les laboratoires d'Intel), d'Antony Rose (fondateur de Zeebox et ancien responsable de l'iPlayer et de YouView à la BBC), Boyd Multerer (père de la Xbox et responsable de ses programmes de développement chez Microsoft), Franck Boulben, CMO de LightSquared (intervenant en Téléprésence depuis New York), Michel Combes, le CEO de Vodafone Europe (soulignant l'urgence d'une évolution de la tarification des mobiles pour tenir compte du poids prépondérant des données), de Jean-Bernard Levy (CEO de Vivendi, longuement interviewé dans le numéro spécial de Communications & Strategies, sorti pour la conférence sur 'Net Neutrality : Act II'), et Jean-Ludovic Silicani, le Président de l'ARCEP qui a réitéré sa confiance dans le dispositif retenu pour déployer en France des accès FTTH.

  • Accédez aux présentations et vidéos en ligne sur www.digiworldsummit.com et la chaîne DigiWorld Summit TV sur Youtube
  • Poursuivez le débat sur les réseaux sociaux de l'IDATE (Facebook/LinkedIn: DigiWorldbyIDATE, SlideShare: DigiWorld IDATE, Twitter: @DigiWorldIDATE, Youtube: DigiWorldTV)
  • Retenez dès à présent les dates du prochain DigiWorld Summit : 14-15 novembre 2012, Montpellier (France)

Cette édition 2011 était aussi importante à deux titres pour l'IDATE. En ouverture, Francis Lorentz a présenté ses adieux en tant que Président de l'IDATE et introduit son successeur François Barrault. Celui-ci a esquissé devant les conférenciers les grandes lignes du projet 'DigiWorld Institute' qu'il comptait mettre en œuvre avec le Directeur général, Yves Gassot, et ses équipes : la plateforme indépendante et de référence en Europe, réunissant largement les grands acteurs de l'industrie numérique et combinant trois grandes vocations :

  • Un observatoire des marchés et de l'innovation dans le prolongement du DigiWorld Yearbook et des Market Reports publiés par l'Institut,
  • Un centre de recherche disposant d'équipes de haut niveau et à même de proposer à l'industrie et aux pouvoirs publics un programme annuel de réflexion et des études particulières,
  • Un forum pour stimuler le débat d'idées en Europe.

Enfin, on notera que le DigiWorld Summit est apparu, au cours des soirées très réussies mais aussi durant les pauses et dans les couloirs des stands, comme un lieu unique de networking et de convivialité, toujours international et associant facilement les représentants des " big names " et les jeunes pousses du secteur.


Plus d'informations sur Idate
Publié le 24 novembre 2011 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager